fbpx
IBU Cup

Duszniki Zdroj – Andrejs Rastorgujevs devant les Norvégiens

Avec une seule faute, Andrejs Rastorgujevs s’offre le titre européen de l’individuel devant Erlend Bjoentegaard. Top 10 pour Émilien Claude.

Andrejs Rastorgujevs presque parfait et en or

Déjà multi-médaillé sur la scène européenne ces dernières années, Andrejs Rastorgujevs ouvre de la plus belle des manières ces Championnats d’Europe en Pologne en décrochant ce mercredi le titre de l’individuel. Sur un effort long de 20 kilomètres, l’expérimenté Letton de 32 ans ne va se manquer qu’à une seule reprise devant les cibles. Un 19/20 suffisant pour repousser l’armada norvégienne derrière lui.

Actuellement 34e du général de la Coupe du Monde avec une 12e place comme meilleur résultat (second sprint d’Oberhof), cette médaille d’or va faire le plus grand bien à Andrejs Rastorgujevs à quelques jours des Championnats du Monde.

Comme sur la Coupe du Monde, les Norvégiens sont présents aux avant-postes ! Sixième homme du groupe A scandinave mais non retenu pour les Mondiaux de Pokljuka, Erlend Bjoentegaard est en Pologne cette semaine et n’a pas fait le déplacement pour rien. Pourtant mal parti avec deux fautes dès le deuxième tir, le Norvégien se reprendra parfaitement sur les deux derniers tirs. Un 18/20 qui le place deuxième à quasiment 1 minute trente d’Andrejs Rastorgujevs (auteur également du meilleur temps de ski). À la troisième place, on retrouve Endre Stroemsheim, lui aussi avec deux erreurs.

Crédit photo : Kevin Voigt

Said Karimula Khalili (20/20) au pied du podium, Sivert Guttorm Bakken (18/20) complète le beau tir groupé des Norvégiens dans le top 5 de cet individuel.

Émilien Claude sauve le bilan Bleu

Première journée compliquée pour les Français en Pologne. Si Paula Botet est la seule satisfaction du côté des dames, c’est Émilien Claude qui endosse ce rôle de sauveur chez les hommes.

Arrivé tout droit de la Coupe du Monde, Émilien Claude termine à une belle 10e place. Le jeune Vosgien a manqué une cible sur son dernier tir qui l’a mis hors course pour le podium.

Malheureusement pour les autres tricolores, cette première fut très compliquée. Avec tous les deux cinq fautes, Sébastien Mahon et Oscar Lombardot finissent respectivement 88e et 96e. Six erreurs, Hugo Rivail termine au 97e rang. Le cinquième Français engagé, Éric Perrot, n’était pas dans le portillon de départ.

Résultats complets :
individuel

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter