fbpx
Divers

Björn Ferry : “Émilien Jacquelin sera fort”

Après le week-end de compétition à Idre Fjäll, Björn Ferry s’est exprimé sur la saison prochaine dans un question-réponse avec les lecteurs de SVT.

Pour ceux qui ne le savent peut-être pas, Björn Ferry est expert pour SVT mais surtout un ancien grand biathlète de l’équipe de Suède. Champion olympique de la poursuite en 2010, vice-champion du monde de la mass-start en 2012 et vainqueur de sept courses en Coupe du Monde, le géant suédois a rejoint la chaîne télé SVT en 2018.

Qui pour les gros globes ?

Le champion olympique de la poursuite profite des questions des internautes pour donner ses favoris pour la saison à venir. Le Suédois voit quatre dames et deux hommes se détacher du reste du peloton.

Je crois fermement en Denise Herrmann, mais les Italiennes, Dorothea Wierer et Lisa Vittozzi, seront également difficiles” à battre pour Hanna Öberg.

Du côté des hommes, Björn Ferry ne voit pas en Quentin Fillon Maillet un rival potentiel pour Johannes Boe. En effet lorsqu’un internaute lui demande qui sera l’adversaire principal du Norvégien, Ferry cite le nom d’Émilien Jacquelin. Est-ce simplement un oubli ou le suédois ne croit pas en les capacités du Jurassien ?

Le géant suédois croit vraiment en une grosse progression des performances d’Émilien Jacquelin.

Je pense qu’Émilien Jaquelin sera fort. Il a facilement battu Johannes sur la mass-start des Mondiaux l’an dernier. Peu de gens le connaissent bien, mais il est rapide.

Tour d’horizon des favoris suédois

Björn Ferry souligne les bonnes performances réalisées par Sebastian Samuelsson ce week-end à Idre Fjäll, mais ne le voit pas en capacité de rivaliser avec les tous meilleurs.

Samuelsson a remporté les deux courses à Idre Fjäll, mais je ne pense pas que ses résultats soient du niveau du top 15 du mondial. Cependant, je pense qu’il a fait un petit pas en avant cette année. Il peut intégrer le top 20 du général.

En revanche il ne tarit pas d’éloges pour les sœurs Öberg et les voit très haut dans la hiérarchie mondiale et se veut un peu plus dur avec la nouvelle biathlète, Stina Nilsson.

Pour lui Hanna Öberg est et restera la force numéro un du clan suédois pour les années à venir.

“D’ici à trois ans, je pense qu’Elvira sera la skieuse la plus rapide, mais Hanna restera toujours la meilleure biathlète sur une saison. Stina sera également bonne, mais se fera battre par les Öberg.

Je pensais que Stina serait la plus rapide ce week-end, mais peut-être pas autant que certains le pensaient. Elvira a été la plus rapide sur les deux jours, ce qui en dit long sur son potentiel. Mais cela montre également que la route vers le sommet pour Stina sera longue.

Crédit photo : Maxppp

Commenter