fbpx
Coupe du Monde

Nove Mesto – Tiril Eckhoff est inarrêtable

Tiril Eckhoff poursuit sur sa dynamique avec un sixième doublé sprint poursuite consécutif. La Norvégienne en profite pour s’envoler au général. Hermann et Roeiseland complètent le podium.

Tiril, la force tranquille.

Et de dix ! Avec cette nouvelle victoire sur la poursuite de Nove Mesto, Tiril Eckhoff est allée chercher sa dixième victoire individuelle de la saison. Malgré un 17/20, elle n’a jamais réellement été inquiétée par ses adversaires, la faute à une course où les pénalités ont été nombreuses. Déjà vainqueur la veille, la quadruple championne du Monde de Pokljuka en profite pour creuser son avance au général (80 points d’avance sur Roeiseland) et au classement de la poursuite.

Face à cette maestria norvégienne, il ne restait que des miettes pour les adversaires. Troisième la veille, Lisa Vittozzi s’est vite mise hors jeu avec trois fautes dès le premier tir (12/20 au final et une 27ème place). Pour monter sur le podium, il fallait compter sur des petites “remontada” aujourd’hui. Dixième du sprint, Denise Herrmann a réalisé un étonnant 19/20 pour s’emparer de la deuxième place (+ 24.0 sec.) et monter sur le podium pour la deuxième fois (seulement) de la saison.

Crédit photo : Benjamin Soelzer via Kevin Voigt

Auteur d’un 17/20, et septième du sprint, Marte Olsbu Roeiseland a limité la casse en s’emparant de la troisième place (+29.9 sec.). Malgré cette bonne performance, elle voit sa coéquipière norvégienne et néanmoins rivale Tiril Eckhoff prendre le large au général. À noter, les belles remontées des Suédoises Linn Persson (4ème à 17/20 +30.9 sec.) et Hanna Oeberg (13ème à 17/20 +1.48.7 min.), respectivement 21ème et 36ème du sprint.

Une poursuite compliquée pour les bleues.

Les Françaises n’ont pas vraiment brillé sur cette poursuite. Pourtant assez bien placées après le sprint, elles n’ont jamais pu réellement se mêler à la course au podium. La faute à de nombreuses fautes au tir, à l’exception d’Anaïs Bescond. “Nanass” justement, avec un 19/20, a grapillé pas moins de 18 places pour terminé huitième (+1.21.7 min.) et meilleure française. Top 10 également pour Anaïs Chevalier-Bouchet. Partie quinzième, la tricolore n’a pas pu réaliser une meilleure performance (10ème +1.30.8 min.), la faute à un 16/20.

Crédit photo : Benjamin Soelzer via Kevin Voigt

Pour retrouver d’autres françaises dans le classement, il faut remonter au 19ème et 20ème rang. Ces places sont occupées par Julia Simon (16/20 +2.20.0 min.) et Justine Braisaz-Bouchet (13/20 +2.20.7 min.). Destins croisés pour les deux biathlètes des Saisies. Quand Julia Simon remontait seize places au final, sa compatriote elle, en perdait onze (9ème du sprint, meilleure Française).

Deux autres bleues étaient présentes sur cette poursuite. Pour sa deuxième course en Coupe du Monde, Lou Jeanmonnot, pourra une nouvelle fois être satisfaite de son apprentissage au plus haut niveau. Qualifiée pour la poursuite avec une 30ème place, elle a encore réussi à accrocher les points avec un beau 18/20 et une 35ème place au final (+2.55.8min). Course plus compliquée pour Chloé Chevalier avec une 48ème place (15/20 +4.06.4 min.).

Prochaine course pour ces dames, un sprint, toujours à Nove Mesto vendredi prochain à 17h30.

Le replay de la course
Les résultats complets de la poursuite :
C73D_v2

Crédit photo : Soelzer via Kevin Voigt

Commenter