Coupe du Monde

Antholz – Magnifique Chloé Chevalier deuxième du sprint derrière Dorothea Wierer

Majuscule performance de Chloé Chevalier qui s’adjuge la deuxième place sur ce sprint d’Antholz pour son tout premier podium en carrière en Coupe du Monde devancée par l’Italienne Dorothea Wierer. Elvira Oeberg complète le podium.

Dorothea Wierer, la reine d’Antholz.

Devant son public, l’Italienne Dorothea Wierer a réalisé LA course parfaite pour venir cueillir la victoire sur ses terres. En effet, avec un solide 10/10 derrière la carabine, elle réalise le score qu’il fallait aujourd’hui pour monter sur le podium de cette course. La Transalpine, créditée du onzième temps de ski du jour et du cinquième temps de tir de ce 7,5 km, remporte donc la quatorzième victoire de sa carrière en Coupe du Monde. Elle, qu’on n’avait plus vue sur la première marche du podium depuis un an, c’était déjà ici à Antholz sur une mass-start.

Dorothea Wierer (ITA) – Manzoni/NordicFocus.

Chloé Chevalier obtient un magnifique premier podium en carrière en terminant à la deuxième place de ce sprint.

Ce 19 Janvier 2023, restera à jamais un jour gravé dans la mémoire de Chloé Chevalier. Sur ce 7,5 km, la tricolore obtient son premier podium en carrière après plus de 72 départs (individuel) en Coupe du Monde. Réalisant la course parfaite derrière la carabine, avec notamment un tir debout plein de maîtrise, elle échoue à trois petites secondes derrière la vainqueure du jour, Dorothea Wierer. La Dauphinoise aurait pu même prétendre à la victoire, puisqu’elle ressortait avec six secondes d’avance sur la Transalpine après le tir debout et encore trois secondes d’avance sur le dernier intermédiaire.

Finalement, elle échouera d’un rien face à l’Italienne (2,8s). Mais on imagine l’immense joie de la petite sœur d’Anaïs, qui courait depuis très longtemps après ce premier podium en Coupe du Monde. En très grande forme sur les skis avec le huitième temps de ski du jour, à quarante secondes d’Anamarija Lampic, elle pourra prétendre à une nouvelle belle performance sur la poursuite samedi, s’élançant à trois secondes de la double vainqueure du gros globe de cristal.

Chloe Chevalier (FRA) – Manzoni/NordicFocus.

Retour « gagnant » pour Elvira Oeberg qui complète le podium de ce sprint.

Absente sur la mass-start de Ruhpolding pour cause de maladie, et encore incertaine hier pour participer à ce sprint, Elvira Oeberg réalise une très belle performance aujourd’hui en prenant la troisième place derrière Chloé Chevalier et Dorothea Wierer. La Scandinave, une nouvelle fois parfaite face aux cibles, fut moins à son affaire sur les skis. En effet, la Suédoise possède seulement le treizième temps de ski. Néanmoins, grâce à son cinquième podium cette saison, elle reprend de précieux points au général sur Julia Simon, puisqu’elle revient à 113 points de la tricolore à l’issue de ce 7,5 km.

Elvira Oeberg (SWE) – Manzoni/NordicFocus.

La fusée Anamarija Lampic, Marte Olsbu Roiseland en très grande forme.

Elle aussi, fut absente sur la mass-start de Ruhpolding pour se reposer physiquement, la Norvégienne Marte Olsbu Roiseland, obtient la « médaille en chocolat » sur ce sprint d’Antholz. Avec un 9/10 derrière la carabine, et surtout le cinquième temps de ski, la vainqueure en titre du général de la Coupe du Monde monte en puissance en vue de son objectif de la saison : les Championnats du Monde d’Oberhof début février. Elle sera à surveiller sur la poursuite s’élançant à quinze secondes de la tête de course.

Marte Olsbu Roeiseland (NOR) – Manzoni/NordicFocus.

Anamarija Lampic, égale sa meilleure performance en carrière en Coupe du Monde en obtenant la cinquième place à seulement dix secondes du podium. Pourtant, avec deux erreurs sur le pas de tir, la « fusée slovène » a fait parler ses qualités de fondeuse hors pair (meilleur temps de ski du jour) pour réaliser un énorme dernier tour, s’invitant ainsi dans la cérémonie des fleurs, pour la deuxième fois de sa carrière dans l’élite du biathlon, après le sprint d’Hochfilzen.

Anamarija Lampic (SLO) – Manzoni/NordicFocus.

Enfin, la cérémonie des fleurs est complétée par l’Allemande Denise Herrmann-Wick, leader du petit globe de la spécialité. Avec elle, aussi un 8/10 derrière la carabine, la championne olympique de l’individuel, venant du ski de fond comme la Slovène, a fait parler de ses qualités physiques pour accrocher la sixième place, avec le deuxième temps de ski.

Très belle performance collective des Bleues.

Outre le premier podium en carrière de Chloé Chevalier, l’équipe de France réalise une magnifique performance d’ensemble sur ce 7,5 km.

Deuxième française du jour, Caroline Colombo obtient son deuxième meilleur résultat en carrière sur le circuit A avec une huitième place. À 9/10, la Jurassienne échoue de peu à la cérémonie des fleurs (3 secondes). Elle, qui avait atteint ce top 6 en tout début de saison, sur la poursuite de Kontiolahti (6ème).

Caroline Colombo (FRA) – Manzoni/NordicFocus.

Suivent en neuvième et dixième position, la leader du classement général Julia Simon et Lou Jeanmonnot. La biathlète des Saisies, avec un 8/10, perd de précieux points dans la quête du gros globe face à Elvira Oeberg (3ème). Néanmoins, elle peut être satisfaite de sa très bonne forme physique avec le troisième temps de ski du jour. La Savoyarde sera à suivre sur la poursuite, puisqu’elle s’élancera à moins de vingt secondes du podium. Lou Jeanmonnot, quant à elle, “surfe” sur sa forme du moment après son premier podium individuel sur l’individuel de Ruhpolding (2ème). Elle obtient son cinquième Top 10 de la saison, et pourra jouer quelque chose, elle aussi sur le 10 km samedi.

Julia Simon (FRA) – Manzoni/NordicFocus.

Concernant le reste des françaises, Anaïs Chevalier-Bouchet, complète le Top 15, avec deux fautes sur le tir debout. Elle reste placée pour la course de samedi (à 50 secondes). L’Iséroise, qu’on a vu très émue après la course avec le premier podium en carrière de sa petite sœur, Chloé.

Enfin, Sophie Chauveau, termine vingt-huitième de ce 7,5 km avec un 7/10. Trop de fautes sur le pas de tir pour la Bornandine, prête à remonter des places dans deux jours.

Résultats complets :

Crédit photo : Manzoni / NordicFocus