fbpx
Championnats du Monde

Antholz – Doublé tricolore sur le sprint

Podium IBU

Grace au doublé réalisé par Quentin Fillon Maillet et Martin Fourcade, la France remporte ses premières médailles à Antholz.

Loginov première

Peut-être moins en vue cet hiver, on le savait tout de même capable de se mêler à la lutte pour jouer un titre de champion du Monde. Et dès la première course individuelle, c’est chose faite pour Alexander Loginov.

En embuscade à la sortie du premier passage sur les tapis, le russe garde encore toutes ses chances de victoire avec son cinq sur cinq.

En arrivant dans le stade pour son deuxième et dernier passage au tir, le nom d’Alexander Loginov s’affiche tout en haut du tableau des temps intermédiaires. Le russe devance Tarjei Boe de 2,6 secondes. Sans trembler le russe blanchit une à une les cinq cibles devant lui, il ressort en tête.

Quentin Fillon Maillet ayant fini très fort la course, on pense que le titre est encore possible pour le tricolore. Mais le russe n’a cessé d’augmenter son rythme sur les skis au fil de la course et au moment de passer la ligne d’arrivée il devance le français de 6,5 secondes.

Du côté des temps de ski, seul Quentin Fillon Maillet affiche un meilleur chrono que le russe en lui rendant 10,8 secondes.

Doublé tricolore

C’est un Quentin Fillon Maillet en mode fusée que nous avons vu skier aujourd’hui. Quasi-parfait derrière la carabine avec son neuf sur dix, le jurassien a cru au titre pendant quelques temps. Magnifique journée pour Quentin Fillon Maillet qui remporte sa première médaille d’argent sur une course individuelle en carrière. Malheureusement pour lui le russe est venu lui couper l’herbe sous le pied pour la médaille d’or.

Et une de plus, soit la vingt-sixième médaille en carrière pour Martin Fourcade aux championnats du Monde. Irréprochable au tir avec dix cibles abattues, le catalan n’a pas pu rivaliser avec les deux biathlètes cités précédemment. Mais au final ce que l’on retiendra c’est cette vingt-sixième médaille, le doublé pour le clan tricolore et surtout le fait qu’avec Emilien Jacquelin sixième, les tricolores vont être dans les starting block pour la poursuite de demain.

Avec sa dix-huitième place à plus d’une minute, Simon Desthieux a connu une course plus compliquée que ses coéquipiers. Il n’en reste pas moins placé pour jouer un podium sur la poursuite.

Johannes passe à côté

Après avoir pris un départ canon, le norvégien ne fait que s’enfoncer au fil de la course. Deux passages au tir et une erreur plus tard, Johannes Boe file vers la ligne d’arrivée avec un rythme à l’opposé total de son début de course. Dans la dernière boucle il rattrape rapidement Lukas Hofer mais n’arrive finalement pas à le tenir. Il termine tout de même cinquième de la course juste derrière son frère qui lui a réalisé le plein.

La “polémique” Loginov

Alors qu’il vient de remporter son tout premier titre de champion du Monde, le russe doit logiquement passer au micro des différents médias présents. Cependant le russe décide de déroger à la « règle » et de ne donner d’interview à aucun média si ce n’est la conférence de presse de l’IBU.

Au lendemain du retrait du titre de champion olympique du relais russe lors des JO de Sotchi et alors que lui même avait été suspendu pendant 2 saisons suite à un contrôle positif à l’EPO, Alexander Loginov  ne fait qu’alimenter la réticence envers les biathlètes russes.

Les entraineurs de l’équipe russe justifient ce choix par une volonté de ne pas trop solliciter les athlètes. Véritable info ou langue de bois, chacun se fera son propre avis.

De leur côté Johannes Boe et Martin Fourcade ce sont tous les deux, à leur façon, exprimés sur le sujet au micro de la chaîne l’Equipe.

Résultats des français : 2ème Quentin Fillon Maillet (9/10) ; 3ème Martin Fourcade (10/10) ; 6ème Emilien Jacquelin (9/10) ; 16ème Simon Desthieux (8/10)

Résultats complet :

Hommes-4

Crédit photo : IBU

Auteur

Aymeric

Aymeric

Rédacteur Biathlon Live

Commenter