IBU Cup

Brezno-Osrblie | Vetle Paulsen vainqueur de l’individuel court

Le Norvégien s’impose en IBU Cup devant son compatriote Martin Femsteinevik et Justus Strelow. Belle performance d’Oscar Lombardot, septième avec un tir parfait !

Première pour Paulsen

Dossard cent-six sur les épaules, sur cent-dix inscrits, Vetle Paulsen a fait durer le suspense jusqu’au bout. Réalisant un bon dix-huit sur vingt, le jeune Norvégien décroche la victoire sur sa première course en IBU Cup. Deuxième pour une poignée de secondes à la sortie du dernier tir, le Scandinave donne tout dans la dernière boucle pour aller chercher la victoire. Il signe aujourd’hui le troisième temps de ski à quarante secondes de son coéquipier Endre Stroemsheim.

Comme nombre de ses compatriotes du jour, Vetle Paulsen profite des montées en Coupe du Monde des habitués du circuit.

Deuxième de cet individuel court et deuxième norvégien, Martin Femsteinevik n’est pas passé loin de la course parfaite. Malheureusement pour lui, le dernier tour aura été trop compliqué et le biathlète de bientôt 28 ans termine sur la deuxième marche du podium.

Seul représentant allemand dans le top 10, Justus Strelow décroche son deuxième podium de l’hiver.  Auteur de deux fautes sur ses deux premiers tirs, l’Allemand se classe troisième à 13,4 secondes de la tête.

Endre Stroemsheim (17/20), Tomas Krupcik (20/20) et Vasilii Tomshin (18/20) complètent la cérémonie des fleurs.

Oscar Lombardot aux portes des fleurs

Tir parfait après tir parfait, Oscar Lombardot se rapprochait du haut du tableau et pouvait espérer le podium. Malheureusement pour le jeune tricolore il en manquait un peu sous les skis pour monter sur la boite, 0,3 secondes. Le natif de Pontarlier réalise tout de même une très bonne course sur laquelle s’appuyer pour le reste de l’hiver.

Aux alentours de deux minutes et demie derrière le vainqueur, Émilien Claude (16/20) et Ambroise Meunier (18/20) terminent respectivement 31e et 33e.

Avec quatre fautes et le vingt-sixième temps de ski, Rémi Broutier n’arrive pas à rentrer dans les points, 44e.

Course d’autant plus difficile pour Martin Bourgeois République. Le jeune tricolore, 42e temps de ski, est auteur de cinq fautes et termine 60e.

Résultats complets :

Crédit photo : Kevin Voigt

Biathlon Manager 2022