fbpx
Divers

Biathlon Auf Schalke – Victoire de la Norvège, le duo Bescond/Guigonnat 3ème

Une ambiance de folie, du spectacle sur la piste et sur le pas de tir, le biathlon était à la fête pour la 18ème édition du show allemand. Le duo norvégien s’impose devant la paire ukrainienne Merkushyna/Pidruchnyi. La doublette Bescond/Guigonnat complète le podium.

Entre Noël et le Nouvel An, l’exhibition du Biathlon Auf Schalke en Allemagne, devant 42 000 spectateurs, a encore une fois été spectaculaire avec ses virages serrés et ses tours de pénalité express (75 mètres). Même si le public local n’avait d’yeux que pour ses deux doublettes allemandes Herrmann/Doll et Dahlmeier/Nawrath (pour les adieux de cette dernière suite à sa récente retraite), c’est bien la paire italienne Wierer/Hofer, tenante du titre, qui s’est illustrée dans la première manche.

Le relais de 9 tours a permis au duo transalpin de s’imposer, malgré 6 fautes, devant la première doublette allemande Dahlmeier/Nawrath (+4.5 sec. 2 fautes), et celle ukrainienne Merkushyna/Pidruchnyi (+12.5 sec. 3 fautes). Cinquième à 26.1 secondes, le binôme Bescond/Guigonnat (4 fautes) restait dans le coup à l’issue de la première manche.

Et à la fin, c’est encore la Norvège qui gagne !

Quinze minutes de pause, les écarts de la première manche divisés par deux et c’est reparti pour une course “poursuite” de 8 tours. Malheureusement pour les italiens, de nombreuses erreurs au tir (9 !) leurs feront perdre les bénéfices de la première manche très rapidement, les mettant hors course pour un podium final.

Et les norvégiens dans tout ça ? Quatrième en embuscade à la fin de la première manche (+16.6 sec. 5 fautes), la paire Roiseland/Christiansen (troisième sur le relais single mixte d’ouverture cette année) s’est rappelée au bon souvenir de la domination norvégienne actuelle pour remporter haut la main cette course avec seulement 2 fautes sur la deuxième partie. Une victoire à laquelle aura longtemps cru le duo allemand, emmené par la star de la soirée Laura Dahlmeier, mais qui au final devra se contenter de la 4ème place (+33.1 sec.).

La faute à un Antonin Guigonnat déchaîné dans le dernier tour pour rattraper l’allemand Nawrath et le doubler sur la ligne pour offrir un podium (3ème à 32.5 sec.) à l’équipe de France et à sa copine “Nanass” également. Un peu de baume au cœur donc pour les deux biathlètes qui connaissent un début de saison compliqué. Avec 25.7 secondes de retard, la paire ukrainienne Merkushyna/Pidruchnyi s’était intercalée pour prendre la deuxième place.

Le classement final de la course :

Capture d’écran Eurosport

Crédit photo : IBU

Auteur

Damien JAEN

Damien JAEN

Éditeur Biathlon Live

Commenter