fbpx
Coupe du Monde Divers

Sebastian Samuelsson : “Cela semble irresponsable”

Sebastian Samuelsson ne comprend pas que le calendrier des compétitions de ski de fond n’ait pas été modifié au même titre que celui du biathlon.

À moins d’un mois de la reprise de la Coupe du Monde de Biathlon, le biathlète suédois s’est confié au média SVT Sport. Loin d’évoquer sa préparation en cours, Samuelsson a davantage été interrogé sur l’aménagement des calendriers IBU (biathlon) et FIS (ski de fond) pour répondre à la crise sanitaire actuelle.

Élogieux sur l’autorité du biathlon, il l’est beaucoup moins sur les décisions prises par la FIS de ne pas modifier, pour l’instant, le calendrier des compétitions de ski de fond : “Je pense que l’IBU a très bien adapté le programme. Cela semble être un programme très réalisable. Nous réduisons de moitié presque tous les déplacements et il me semble qu’il devrait être possible de le mettre en œuvre.

Skidskyttet har coronaanpassat programmet – men inte längdskidorna👇

Publiée par SVT Sport sur Samedi 31 octobre 2020
Aucune modification pour le ski de fond.

Contrairement à son homologue du biathlon, la fédération internationale de ski a décidé de maintenir le même programme pour les épreuves de ski de fond. Au menu, treize étapes, dans sept pays différents. Une décision de ne pas modifier le programme que le Suédois ne cautionne pas.

Je ne pense pas qu’ils pourront le garder et s’ils le font, cela semble irresponsable, si je veux être tout à fait honnête. L’IBU a été beaucoup, beaucoup plus intelligente. 

Sebastian Samuelsson, SVT Sports
Des paramètres différents du biathlon.

Cette non décision de la FIS peut aussi s’expliquer par une donnée importante et différente entre le circuit mondial de biathlon et celui du ski de fond comme le souligne Samuelsson: “J’ai lu quelque part que ce devrait être une question de droits. L’IBU est elle-même propriétaire des compétitions, mais pour la FIS, ce sont les organisateurs locaux et personne ne veut abandonner une compétition”.

Un avis bien tranché pour le champion olympique de Pyeongchang qui a du mal à imaginer que la Coupe du Monde de ski de fond puisse aller au bout dans ces conditions. Déjà remonté contre son gouvernement suite à l’annulation de l’épreuve d’Ostersund, le suédois débutera sa saison le 28 novembre prochain à Kontiolahti quand les fondeurs débuteront le même week end, en Finlande également, à Ruka.

Crédit photo : IBU

Commenter