Circuit National Courses intersaison

Quentin Fillon Maillet : “Un titre ça fait toujours plaisir”

Sacré champion de France de poursuite, Quentin Fillon Maillet dresse un bilan positif de son Summer Tour. Les Bleus vont bientôt rechausser les skis, comme nous a confié le Jurassien.

Le Jurassien est satisfait de sa performance du jour, même s’il reste encore quelques petits détails à peaufiner au niveau du tir…

“Physiquement ça allait bien. J’avais déjà vu hier que j’avais de bonnes sensations en ski donc j’avais envie de me faire plaisir. Et puis on est en courses de préparation donc j’avais envie de bien me rentrer dedans pour faire un bel effort et être le plus rapide possible. Je voulais aussi bien gérer ma course malgré le peu d’expérience à cette période-là.”

“Je suis assez vite revenu sur Émilien (Claude). Après le but, c’était avant tout de mettre aussi les balles, de faire les choses proprement. Ça a été plutôt bien fait sur trois tirs, sauf un où il y a une trouée sur le deuxième couché. Il y avait une petite tendance droite sur le premier tir, elle s’est accentuée sur le deuxième. Je ne sais pas exactement ce qu’il s’est passé, mais il y a toujours des petits détails à peaufiner avant le début de saison et j’espère que ce sera prêt pour la suite.”

Premier et deuxième à deux reprises sur les courses du Summer Tour, le bilan est positif pour Quentin Fillon Maillet à plus d’un mois du début de la saison…

“L’objectif c’était d’être devant le maximum de fois sur les courses, donc ça a été chose faite. Je suis descendu au plus loin sur la deuxième place, donc ça c’est vraiment bien. Et puis il y a de beaux passages qui sont validés à ce moment de la préparation sur les skis et sur le tir. Après c’est sûr que pour aller chercher une médaille d’or olympique il faudra battre les Norvégiens par exemple. Ça va demander d’être très très bon donc il n’y aura pas d’erreur possible.”

“Un titre ça fait toujours plaisir, surtout avec cette atmosphère qui était vraiment forte. On peut voir sur le podium ou dans la bosse lors de la course, il y avait une grosse ferveur. On voit que le biathlon en prend de plus en plus, ça fait plaisir.”

Aprés quelques jours à la maison, l’équipe de France va effectuer un nouveau stage en prenant de la hauteur pour rechausser (enfin) les skis…

“On va partir sur glacier à Tignes pour reprendre un peu les sensations de ski. Et après par la suite on va aller à Sjusjoen en Norvège pour continuer à travailler sur les skis, que ce soit sur le matériel pour peaufiner les derniers détails mais aussi pour reprendre les sensations. On aura l’opportunité de courir sur la Coupe de Norvège avec un très gros niveau. Et ensuite ce sera le début de la Coupe du Monde.”

Crédit photo : Dans les yeux d’Elsa Photographie

CYCLES ET SPORTS