fbpx
Junior Cup

Obertilliach – Fany Bertrand : “Ne pas avoir de regrets”

Quatrième sur le sprint et la poursuite des Mondiaux Jeunes, Fany Bertrand fait le bilan de ses courses individuelles en Autriche. La Savoyarde sera alignée demain sur le relais, et elle ne manque pas d’ambitions avec ses coéquipières !

Comme sur le sprint, tu as terminé quatrième de la poursuite. Quel bilan tires-tu de cette course ?

À l’arrivée de la course j’étais vraiment très frustrée et déçue de ne pas avoir réussi à monter sur ce podium. Mais avec du recul, je me dis que vu la forme du jour et le tir que j’ai fait, la course était complète pour ma part ! Je suis donc plutôt contente car ça reste des Championnats du Monde.

La médaille en chocolat de la poursuite n’aurait-elle pas un goût plus amer que celle du sprint ?

Oui elle est vraiment plus amer. Après le sprint j’avais la rage de vouloir faire mieux sur la poursuite. Et de se retrouver encore une fois au pied du podium c’est décevant. Mais je suis jeune, j’ai encore beaucoup à apprendre. Il y a eu plus fort et c’est comme ça !

Crédit photo : Instagram Fany Bertrand
Comment expliques-tu d’ailleurs ces trois fautes à ton dernier tir ? Tu as été prise par l’enjeu de l’événement ?

Sur mon dernier tir je refais les mêmes erreurs que sur l’individuel (ndlr : quatre fautes sur son dernier tir). Je n’ai pas su rester calme et lucide car c’est difficile de garder la tête froide et posée lorsqu’on joue des choses importantes. Je voulais cette médaille et savoir que tout se jouait sur ce tir m’a déstabilisée. Pour l’une des premières fois depuis longtemps j’ai succombé à mes émotions. Ce qui est sûr c’est que ce dernier tir va me faire progresser pour les courses à venir !

Cela a été ma bête noire durant ces Mondiaux.

Fany Bertrand
Quel bilan tires-tu de tes courses individuelles ? Es-tu satisfaite malgré que la médaille ne t’échappe pour pas grand chose ?

Globalement je suis quand même déçue bien évidement car j’aurais aimé pouvoir me prouver de belles choses mais j’en suis pas loin ! Ça reste des Championnats du Monde et réussir à être présente sur deux courses reste super encourageant et me motive énormément ! Même l’individuel (ndlr : 23e) reste une super course tout du long sauf pour le dernier tir. Mais cela a été ma bête noire durant ces Mondiaux. Donc je reste quand même contente de ces Mondiaux !

As-tu vécu cette sélection pour les Mondiaux comme une victoire ? Les premiers mois de l’hiver ont sûrement été longs jusqu’à ce grand rendez-vous…

Pour moi oui ce fut une victoire parce qu’on était nombreuses à mériter ces sélections, donc je suis vraiment heureuse d’avoir réussi cela ! Le début de saison fut vraiment long et dur pour moi car l’hiver n’a pas débuté comme je le souhaitais avec quelques petits problèmes.

Désormais tu es tournée vers le relais de demain. On imagine que toi et tes coéquipières avez coché cette course pour terminer de la plus belle des manières ces Mondiaux jeunes…

Les relais représentent beaucoup pour nous car notre groupe est vraiment très soudé. Nous avons les moyens de faire une jolie course et ce serait top pour ces fins de Mondiaux ! Mais il ne faut pas nous enflammer car il y a de très fortes équipes en face. On va tout donner pour ne pas avoir de regrets à l’arrivée, ça c’est une certitude !

Crédit photo : IBU

Commenter