fbpx
Coupe du Monde Divers

Vanessa Hinz : “Je suis contente que le staff l’ait engagé”

Entre l’annulation de Ruhpolding, la blessure de Vanessa Hinz et le nouvel entraineur de tir, il est temps de prendre des nouvelles de l’équipe allemande.

L’étape de Ruhpolding annulée

L’IBU a annoncé début octobre la modification du calendrier de la Coupe du Monde. Cette saison, les biathlètes enchaineront deux week-ends consécutifs sur le même site, afin de limiter les déplacements internationaux. Comme les Français, privés du Grand-Bornand, les Allemands expriment leur déception et tristesse à l’annonce de l’annulation de Ruhpolding.

“Je suis triste de ne pas courir sur une de mes étapes préférées. Mais il reste quand même deux semaines de compétition en Allemagne”. a partagé Denise Herrmann sur Instagram.

“Bien sur que je suis déçue. Ruhpolding c’est la Coupe du Monde à domicile. J’adore courir ici. Mais si je suis réaliste, nous devons être heureux de pouvoir concourir cette saison. Finalement ça m’est égal de l’endroit où je cours. Il y a tellement d’autres sports qui ne peuvent plus avoir de compétitions. Je suis heureuse de pouvoir déjà courir cette saison” explique Vanessa Hinz au média allemand BR24Sport.

Ruhpolding – IBU
Un nouvel entraineur de tir

En avril dernier, nous apprenions le départ de Gerald Hönig vers l’Autriche. Après avoir accompagné treize ans l’équipe allemande et remporté de nombreux titres, l’emblématique entraineur a cédé son poste à Engelbert Sklorz.

Vanessa Hinz se réjouit de cette nomination : “Je n’avais encore jamais travaillé avec Engerln (son surnom). Il arrive à voir les détails, c’est incroyable. Et puis parfois, il utilise d’autres mots que je comprends mieux. Ensuite c’est plus simple de le concrétiser dans mon tir. Je suis contente que le staff l’ait engagé” déclare-t-elle à BR24Sport.

Denise Hermann partage cet avis : “Sur les championnats nationaux, il nous a filmé. Le soir même, il nous a envoyé les images pour que nous puissions dès le lendemain nous améliorer.”

Denise Herrmann derrière la carabine – IBU
Un rétablissement à temps pour Vanessa Hinz

L’été avait été particulièrement douloureux pour les Allemands avec quatre biathlètes blessés. Vanessa Hinz faisait partie du lot, avec une rupture du ligament à la cheville gauche.

Interrogée par BR24Sport sur son rétablissement et son état de forme à moins de deux mois de la reprise, l’Allemande se veut confiante:

“Je sens encore parfois qu’il est gonflé, mais d’après les médecins il est guéri. Bien sûr, je ne suis pas au niveau d’avant blessure ou au niveau que j’aurais été sans blessure. Mais ça reste un détail. Je suis très positive. Le pire aurait été que ce ne soit pas guéri. Je me serais alors demandé si je n’avais pas repris l’entrainement trop tôt ou trop intensément. Donc je suis contente. Puis il me reste encore un peu de temps avant l’hiver.

Crédit Photo: Instagram @Denise Herrmann

Auteur

Léane MOULIN

Léane MOULIN

Rédactrice Biathlon Live

Commenter