fbpx
Divers

Loginov et son entraîneur poursuivent l’agence antidopage de l’IBU

Nous apprenons par l’agence de presse TASS que le biathlète et son entraîneur personnel ont l’intention de poursuivre en justice Sarah Fussek-Hakkarainen, responsable de la lutte antidopage au sein de l’IBU.

Pour rappel la police italienne a fait une descente dans leurs chambres d’hôtel lors des Championnats du Monde à Antholz.

Alexander Loginov perquisitionné dans son hôtel italien

On apprend que la police a été appelée par Sarah Fussek-Hakkarainen, qui a affirmé que Kasperovich utilisait l’accréditation de quelqu’un d’autre et, par conséquent violait prétendument les règles antidopage.

Kasperovich charge Sarah Fussek

Nous avons l’intention de poursuivre en justice la personne qui a mis la police à nos trousses, et nous parlons ici de Sarah Fussek. Le procès sera intenté avec une demande de compensation non seulement pour les dommages financiers, mais aussi pour les dommages moraux.

À la suite de la perquisition dans sa chambre d’hôtel, Loginov n’avait décidé de faire l’impasse sur la mass-start du dimanche.

Ses actions ont entraîné le retrait d’Alexander Loginov de la compétition. En deux jours, il a été privé d’un sommeil de bonne qualité et sa tension artérielle a augmenté à la suite de toutes ces épreuves“.

Kasperovich a déclaré que la RBU (Union Russe de Biathlon) ne serait pas impliquée dans le procès prévu à l’encontre de Sarah Fussek-Hakkarainen.

Crédit photo : IBU

Auteur

Aymeric

Aymeric

Rédacteur Biathlon Live

Commenter