fbpx
Divers

H.Öberg et M.Davidová récompensées

Auteures d’une très belle saison, La Suédoise et la Tchèque se sont vu remettre le prix de “biathlète de l’année” dans leur pays.

Markéta Davidová et Lucie Charvátová récompensées

Le site web iDNES.cz et l’Association Tchèque de Biathlon avaient lancé il y a quelques semaines auprès de leurs lecteurs un sondage pour élire le/la biathlète de l’année ainsi que la meilleure performance sur la dernière saison.

Avec plus de 1500 voix d’avance sur sa plus proche poursuivante, Markéta Davidová remporte (sans surprise) le titre de “biathlète de l’année”. Âgée de seulement 23 ans, la jeune Tchèque s’est classée parmi les meilleures mondiales lors du dernier hiver en terminant à la 14e place du général de la Coupe du Monde. De plus en plus régulière, elle est montée à trois reprises sur la dernière marche du podium, en plus de décrocher le bronze lors des Championnats du Monde d’Antholz sur le relais mixte. Elle remporte ainsi pour la deuxième fois consécutivement ce prix.

Markéta Davidová troisième du sprint de Nove Mesto. Crédit photo : IBU

Deuxième meilleure biathlète de l’année avec 421 voix, Lucie Charvátová ne repart pas bredouille puisqu’elle s’est vu remettre le prix de la “performance de la saison”. Elle s’est distinguée au meilleur des moments en terminant à la troisième place du sprint des derniers mondiaux. Elle devance la médaille de bronze du relais mixte tchèque glanée à Antholz et la troisième place de sa compatriote Markéta Davidová sur le sprint de Nove Mesto.

Les résultats détaillés

Hanna Öberg évidemment

L’Association Suédoise de Biathlon a également remis cette semaine le prix de “biathlète de l’année”. Et sans trop de surprise, la récompense est revenue à la nouvelle star du biathlon suédois Hanna Öberg.

La championne olympique de l’individuel a une fois de plus prouvé la saison dernière qu’elle faisait partie du gratin du biathlon mondial. Numéro quatre mondiale, elle s’est invitée à sept reprises sur le podium et était dans la course au gros globe jusqu’à la dernière étape. Si près de la médaille lors des derniers Championnats du Monde, elle attendra l’ultime course, la mass-start, pour décrocher une magnifique médaille de bronze. Elle profitera d’ailleurs de cette quinzaine à Antholz pour empocher le petit globe de l’individuel (le deuxième de sa carrière après celui de la mass-start lors de la saison 2018/2019). Quasiment de la même génération que Markéta Davidová, Hanna Öberg n’a pas fini de faire briller sa nation et mérite amplement ce titre de biathlète de l’année.

Hanna Öberg deuxième du sprint de Ruhpolding. Crédit photo : IBU

Sa compatriote Elisabeth Hoegberg a reçu quant à elle le prix de la “prestation de l’année” pour son parcours exceptionnel sur le circuit IBU Cup en remportant le général (une première pour une Suédoise) avec six succès.

Crédit photo : Association de Biathlon Suédois

Commenter