fbpx
Coupe du Monde

Vincent Vittoz : “Il manque quelques petits réglages”

Vincent Vittoz, l’entraîneur de la sélection masculine tricolore n’est pas inquiet des premiers résultats français. Il est confiant pour les étapes à venir.

Retrouvez la réaction de Vincent Vittoz au micro de La Chaîne l’Équipe :

Sur Quentin Fillon-Maillet :

“C’est vrai que Quentin est un petit peu en dessous de ce qu’on espérait. Les résultats du week-end ne sont pas mauvais, grâce à d’excellents tirs, mais c’est vrai que physiquement il en manque encore un petit peu. Globalement c’est le même bilan pour toute l’équipe. Que ce soit au niveau du physique ou au niveau du tir, il manque quelques petits réglages. Ça se joue sur des petits détails. Pour le cas de Quentin, il a beaucoup de volonté. Peut-être qu’il a une petite tendance à toujours en rajouter. Je pense qu’il lui manque un petit peu de récupération sur tout le travail qu’il a effectué cet automne et ces derniers jours notamment. Il faut qu’il récupère un petit peu plus et qu’il prenne ses marques mais ça c’est global pour toute l’équipe.”

Sur les raisons des difficultés à skis pour les français :

On voit les suédois très très bien mais c’est aussi la nation qui a le plus skié. Il faut qu’on analyse et qu’on laisse venir les courses. On a fait un choix de rester chez nous en altitude. Un choix contraint mais peut être qu’on avait pas un parcours avec des bosses aussi longue et c’était une neige très compacte, qui était facile. Là on est sur une neige qui brasse énormément. Ça demande une adaptation et le retour à l’altitude est variable en fonction des athlètes. On fera le bilan à la fin de la période. Il y a quatre semaines à tenir.  C’est un premier week-end où l’on sent qu’on n’est pas loin. Il nous manque quelques petits détails. On sait que Johannes est le favori de la Coupe du Monde. S’il tire à 10/10 sur le début de saison, il est dur à prendre. On est un tout petit peu loin c’est vrai, mais on va essayer de bien analyser et de repartir avec toujours cette même envie. Nous avons des objectifs de victoires, de podiums donc on ne va pas les lâcher. On va profiter de ces quelques jours pour se remobiliser et se concentrer sur les prochaines échéances.

Sur Les prochains jours ?

“Ces courses vont nous faire du bien. On a peu de jours de ski dans les jambes et ces courses vont nous permettre de passer un cap. Demain, le stade est fermé, on va prendre une journée de récupération, notamment pour Quentin. Il a du mal à accepter de prendre un jour off mais la ce n’est pas évident car on va être cloitré dans la chambre d’hôtel. Il faut trouver des occupations pour qu’il puisse se régénérer physiquement. Et puis pour les autres, on va adapter le travail, que se soit au niveau du physique ou du pas de tir. Mardi et mercredi, on a deux journées où l’on peut prendre des repères supplémentaires sur le pas de tir.”

Sur les conditions du confinement ?

On est autorisé à sortir, faire des footings, des balades mais on n’a pas le droit d’aller faire du shopping. C’est la période où l’on peut prévoir les cadeaux de Noël mais ce ne sera pas cette journée là. On n’a pas le droit d’aller dans un restaurant extérieur ou des magasins. On est testé tous les 4 jours en fonction du jour où l’on arrive.

Crédit photo : capture d’écran La Chaîne l’Équipe

Commenter