Coupe du Monde

Quentin Fillon Maillet : “Cela va faire quatre ans que j’y pense”

Numéro trois mondial, Quentin Fillon Maillet ne rêve que d’une seule chose cet hiver : devenir champion olympique à Pékin.

Les JO avant la Coupe du Monde pour Quentin Fillon Maillet

Ils sont nombreux à rêver “d’or et de neige” cet hiver. C’est notamment le cas du numéro un Français Quentin Fillon Maillet. Comme sa coéquipière Anaïs Chevalier Bouchet, le Jurassien veut faire des Jeux Olympiques de Pékin sa priorité pour cette saison. Quitte à placer la Coupe du Monde au second plan, malgré son statut de numéro trois mondial…

“Chaque saison j’essaie de me préparer au mieux, mais cette année encore plus car il y a cet objectif ultime d’être champion olympique. Cela va faire quatre ans que j’y pense, que j’attends ce moment. Donc c’est vraiment quelque chose qui me tient à cœur”, s’est confié Quentin Fillon Maillet dansles colonnes du Figaro.

“Néanmoins, j’essaie de ne pas en faire de trop non plus, ni de m’inventer quelque chose pour aller chercher ce titre. Je m’efforce d’être rationnel et de mettre en place ce qui peut marcher, avec mes qualités et mes faiblesses. Et dans cette optique, le circuit Coupe du Monde va passer au second plan en me servant de préparation grandeur nature pour arriver le plus en forme possible à Pékin.”

Crédit photo : Kevin Voigt

Les Jeux Olympiques de Pékin se dérouleront dans un contexte très particulier. Avec des règles sanitaires qui s’annoncent très strictes, Quentin Fillon Maillet appréhende quelque peu cette quinzaine…

“Je pense par exemple qu’il sera compliqué d’aller courir en dehors du site. Nous ne faisons pas que des entraînements de skis et le footing fait partie intégrante de notre préparation. Si nous devons seulement courir dans le village olympique, ce sera frustrant mais il faudra s’adapter. La plus grande inquiétude, évidemment, sera de ne pas tomber malade au mauvais moment car à Tokyo, on a vu à quel point cela semblait compliqué pour ceux qui se retrouvaient placés en quarantaine.”

Crédit photo : Kevin Voigt

CYCLES ET SPORTS