fbpx
Coupe du Monde

Nove Mesto | Antonin Guigonnat : « Je ne suis pas l’assurance tout risque »

Antonin Guigonnat a connu un calvaire sur le pas de tir. Le biathlète tricolore met sa contre-performance sur le compte de l’émotion et de la pression ressentie sur cette course.

Propos recueillis par la chaine l’Equipe :

A propos du tir débout qui sort l’équipe de France de la course :

“C’est la grobole. J’en ai déjà parlé cette année, dès que je m’installe, les jambes réagissent de la mauvaise manière. Stress ou acide lactique. Je pense que c’est surtout de l’émotion parce que ça ne m’arrive jamais à l’entraînement. À l’effort, en ski à roulette ça ne m’arrive pas. Ça m’arrive seulement quand on fait des relais ou parfois au repos à pied. On arrive à se mettre beaucoup de pression surtout quand c’est les garçons contre les filles et c’est que dans les moments d’émotions comme ça, d’excitation, que ça m’arrive. Donc aujourd’hui plutôt émotion que physique.”

Julia Simon et Antonin Guigonnat n’ont pas pu confirmer leur titre mondial acquis il y a quelques semaines :

“Sur les mondiaux j’ai réussi à gérer ça. D’un côté ça rend la course des mondiaux un peu plus belle et d’un autre, ça veut dire que je ne suis pas l’assurance tout risque. Mais ça je le savais déjà.”

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter