fbpx
Coupe du Monde

Lisa Vittozzi : “Très loin de ma forme idéale”

Actuellement 22e du général, Lisa Vittozzi a démarré timidement cette nouvelle saison. Des débuts mitigés qu’elle doit en grande partie à une fin de préparation tronquée par le coronavirus…

5e et 15e le week-end dernier à Hochfilzen, Lisa Vittozzi est sur une pente ascendante après deux premières étapes en deçà du côté de Kontiolahti (21e place comme meilleur résultat). La Sappadina, qui a décidé de révolutionner son entraînement cet été, a pris du retard à quelques semaines de l’ouverture de l’hiver.

En effet, fin octobre, la championne italienne a été touchée par le coronavirus. À la maison durant 19 jours, elle a eu plusieurs symptômes qui l’ont marquée physiquement : sinusites, maux de tête, des douleurs osseuses et au dos.

Totalement guérie, Lisa Vittozzi n’est pas encore en pleine possession de ses moyens. De mieux en mieux et toujours très motivée, elle ne perd pas de vue son objectif de l’hiver : Les Mondiaux de Pokljuka en février.

“J’ai eu un mois difficile, mais je récupère pas à pas, et les courses me donnent la motivation pour continuer la saison. Bien sûr, il est très difficile de courir trois courses de suite, mais nous y sommes habitués et j’essaie de donner le maximum.”

“J’ai passé tout le mois de novembre à la maison et je n’ai pas pu m’entraîner à cause du coronavirus. J’étais physiquement malade, je me sentais faible. Même à Kontiolahti, je ne me sentais toujours pas à 100%. Mais je récupère lentement, mon corps réagit déjà au stress, tout va un peu mieux. Je ressens une amélioration, mais encore très loin de ma forme idéale.”

La maladie n’a pas changé mes objectifs pour la saison, les mondiaux à Pokljuka. Je sais que je peux y montrer de bons résultats, j’y ai toujours bien performé. C’est donc toujours mon objectif principal. Mais je prendrai le départ de toutes les courses de Coupe du Monde de la saison”, a déclaré l’Italienne à skisport.ru.

À lire également :

Crédit photo : EXPA/Stefan Adelsberger via VOIGT Fotografie

Commenter