fbpx
Coupe du Monde

Kontiolahti | La saison des Français enfin lancée

Fabien Claude - Kevin Voigt

Fabien Claude décroche une magnifique deuxième place aujourd’hui sur la poursuite de Kontiolahti dominée par Sebastian Samuelsson.

La première de Sebastian Samuelsson

Ce samedi à Kontiolahti, Sebastian Samuelsson s’est offert sa première victoire en Coupe du Monde, Âgé de 23 ans, le Suédois semble enfin confirmer en ce début d’hiver les attentes qu’on lui porte depuis quelques années. Parti 18e avec 1 minute 10 de retard sur Tarjei Boe, le porteur du dossard bleu a réalisé une course de haute qualité pour se retrouver en face-à-face avec Johannes Boe sur l’ultime tir.

Crédit photo : Kevin Voigt

S’il ratera la première cible, il se rattrapera parfaitement sur les suivantes, au contraire du Norvégien qui craquera sous la cadence de son adversaire avec deux anneaux de pénalité. Le plus rapide sur les skis aujourd’hui, Sebastian Samuelsson pourra profiter dans son dernier tour et lèvera les bras une fois la ligne d’arrivée franchie. La première fois de sa carrière ! Une démonstration de force du Suédois qui le place à présent au deuxième rang du général derrière Johannes Boe. Un très gros début de saison et une belle bataille remportée face au numéro un mondial qui promettent de belles choses pour les prochaines courses.

Deuxième podium en carrière pour Fabien Claude

Déjà meilleur Français lors du sprint, Fabien Claude rééditera pareille performance sur la poursuite. Sauf que cette fois-ci, le Vosgien monte sur la boîte ! Et de quelle manière ! Sur un pas de tir balayé par les bourrasques, le tricolore tirera son épingle du jeu au meilleur des moments. Arrivé en 11e position sur le dernier tir avec un 12/15, il signera un magnifique 5/5 qui le replacera totalement dans la course au podium.

Sebastian Samuelsson déjà bien devant, il sortira du pas de tir accompagné de Johannes Boe et Sturla Holm Laegreid. Trois hommes pour deux places sur le podium. Pris en sandwich entre les Norvégiens, Fabien Claude ne se laissera pas impressionné. Au contraire. Puissant sur les spatules (2e temps de ski du jour), il posera un sac dans la longue bosse du circuit, que le vainqueur de l’individuel d’ouverture, mais surtout, le numéro un mondial, ne pourront suivre ! Un finish de feu de la part du Français qui termine à une magnifique deuxième place aujourd’hui.

Crédit photo : Kevin Voigt

Fabien Claude signe tout simplement son meilleur résultat en carrière, son deuxième podium après la troisième place sur l’individuel de Pokljuka en janvier dernier. Sans doute qu’une étoile était encore là aujourd’hui pour guider le Français vers cette nouvelle belle performance.

Pas une promenade de santé pour le numéro un mondial

Avec le départ de Martin Fourcade, on pouvait s’attendre à une domination écrasante de la part du numéro un mondial en ce début de saison. Si Johannes Boe est bien leader du général et sur tous les podiums depuis l’ouverture, le Norvégien semble moins dominateur sur les skis, avec une adversité au rendez-vous.

Crédit photo : Kevin Voigt

Parfait après ses deux premiers tirs, Johannes Boe était déjà seul en tête et filait vers un 50e succès en carrière. Une faute à son premier debout, il ressortait toujours en première position, mais il verra fondre sur lui Sebastian Samuelsson dans la boucle suivante. La suite on la connaît, le double tenant du gros globe craquera sous la pression mise par le Suédois et ne pourra suivre le rythme infernal de Fabien Claude dans la dernière bosse du circuit. Non Johannes Boe n’est pas imbattable. Certainement déçu par sa prestation derrière la carabine, il pourra tout de même se satisfaire de marquer encore de gros points.

Il termine juste devant son coéquipier Sturla Holm Laegreid, auteur d’une très belle remontée (parti 22e).

Les Bleus répondent (enfin) présent

Outre la belle performance de Fabien Claude, le collectif français a réagi de fort belle manière après un début d’hiver timide. Seulement 30e et 39e sur le sprint, Quentin Fillon Maillet et Émilien Jacquelin ont tous les deux réalisé une très belle remontée en intégrant le top 10 final (respectivement 10e et 8e). Simon Desthieux termine 15e alors qu’Antonin Guigonnat recule de huit places par rapport à jeudi en prenant la 29e place.

Côté Norvégien, on notera la course compliquée pour l’aîné des frères Boe, Tarjei. Vainqueur du sprint, il se manquera dès son premier tir en commettant trois erreurs. Deux de plus sur ses cinq dernières balles, il franchira finalement la ligne d’arrivée en 12e position. Même score sur le pas de tir pour Arnd Peiffer, 18e au final.

Anaïs Chevalier-Bouchet semble avoir lancé la dynamique côté français !

Résultats complets :
poursuite-hommes

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter