fbpx
Coupe du Monde

Kontiolahti – Johannes Boe devant deux tricolores

Quel duel de haut niveau entre la France et la Norvège ! Johannes Boe enchaîne aujourd’hui avec un quatrième succès de rang en devançant Martin Fourcade et Émilien Jacquelin. Les six français dans les quinze premiers.

Johannes Boe file vers le globe…

Les dernières heures du biathlon ont été quelque peu mouvementées avant le début de ce sprint. Alors qu’on apprenait l’annulation de l’étape d’Oslo, dans la foulée les spectateurs présents dans les tribunes de Kontiolahti étaient priés de faire demi tour après que les autorités locales décident d’interdire les évènements avec plus de 500 personnes dans le pays. Un nouveau huis-clos comme à Nove Mesto qui ne perturbera en rien Johannes Boe.

Irrésistible depuis la mass-start des mondiaux, le Norvégien sera une fois de plus imbattable en réalisant la course parfaite. Un tir posé et impeccable, toujours un temps de ski canon, il décroche avec la manière son quatrième succès de rang et a déjà une main posée sur le gros globe. Il ne reste plus que la poursuite de samedi pour connaître le sort de cette saison. Johannes Boe devra terminer dans les quatre premiers pour être certain de remporter la mise. Une tâche largement dans ses cordes vu sa dynamique actuelle.

Avec l’annulation de l’étape d’Oslo, Johannes Boe remporte le petit globe de la mass-start.

…mais Martin Fourcade s’accroche avec du cristal en poche

Le catalan n’a pas dit son dernier mot ! Parti frustré de Nove Mesto après la perte (virtuellement) du général due en partie à un problème de fartage, Martin Fourcade prenait le départ du sprint avec l’idée en tête de refaire un peu de son retard. Si Johannes Boe sera inatteignable, le quintuple champion olympique fera le job pour finir derrière son grand rival. Impeccable derrière sa carabine, il aura une parfaite gestion de sa course pour finir comme un boulet de canon et chiper pour une seconde la deuxième place à Émilien Jacquelin, troisième du jour. 6 nouveaux points de concédés au norvégien, mais Martin Fourcade se satisfera pleinement de ce résultat, pour peut-être l’une de ses dernières courses de son immense carrière. 19 points à présent de retard au général, il s’élancera sur la poursuite avec 21 secondes de débours sur Johannes Boe. Il faudra un sacré renversement de situation pour le voir brandir un huitième gros globe de cristal, mais en biathlon rien n’est écrit à l’avance, surtout avec cette fin de saison complètement folle.

Cette deuxième place lui offre par ailleurs le globe de la spécialité. Dernier sprint de l’hiver après l’annulation de l’étape d’Oslo Martin Fourcade remporte donc un 33e globe en carrière !

Gros résultat d’ensemble des bleus

Comme dit précédemment, la troisième place du jour revient à Émilien Jacquelin pour retrouver deux bleus sur le podium. Seul français qui avait su tirer son épingle du jeu dimanche dernier sur la mass-start avec une deuxième place, le jeune Villardien va signer un nouveau sans faute pour une nouvelle grosse performance. Il termine seulement une seconde derrière son mentor Martin Fourcade et s’élanceront ensemble tous les deux sur la poursuite de samedi à la chasse au Boe.

Un nouveau doublé bleu derrière un Boe et une équipe de France exceptionnelle avec les six dans les quinze premiers de ce sprint. Un ton en dessous sur les skis aujourd’hui, Quentin Fillon Maillet termine septième et a dit adieu à ses chances de victoire finale. Il devance pour une petite seconde Simon Desthieux huitième (10/10). Fabien Claude termine onzième avec un 10/10 et Antonin Guigonnat quinzième avec une faute, la seule pour le clan bleu aujourd’hui ! Quelle équipe.

Dans le top 10 on retrouve quatre norvégiens avec Vetle Christiansen et Tarjei Boe au pied du podium. L’épatant Sturla Holm Laegreid, qui a fait ses débuts en Coupe du Monde le week-end dernier, prend la dixième place. Pour l’Allemagne, Benedikt Doll et Arnd Peiffer terminent respectivement sixième et neuvième.

Classement complet :
sprint-hommes

Crédit photo : IBU

Commenter