fbpx
Coupe du Monde

Dorothea Wierer : “Beaucoup de filles peuvent gagner”

Fin novembre, Dorothea Wierer repartira à la chasse d’un troisième gros globe consécutif. Mais elles seront nombreuses à vouloir détrôner la “Regina”…

Le 14 mars dernier, Dorothea Wierer remportait pour la deuxième fois de sa carrière le gros globe de cristal après une dernière course aux multiples rebondissements. Championne du monde quelques semaines plus tôt à la maison, l’Italienne sortait d’un exercice 2019-20 extraordinaire et laissait planer le doute sur la suite de sa carrière.

Après une longue période de repos due au confinement, la biathlète de 30 ans a repris le chemin de l’entraînement, les batteries rechargées et la motivation au plus haut.

“Par rapport à l’année dernière, je me sens mieux d’un point de vue physique. Alors bien sûr j’ai des hauts et des bas, ce qui est normal en période de préparation quand les charges de travail sont lourdes.”

“Au printemps dernier, j’ai eu pour la première fois l’occasion de vraiment me reposer, de rester chez moi pendant un certain temps et après le confinement, j’ai retrouvé ma motivation”, se confie-t-elle pour Fondo Italia.

Alors que la Fédération Internationale de Biathlon devrait prochainement officialiser le début de la prochaine saison, Dorothea Wierer se prépare à toutes les éventualités…

“De mon point de vue, s’il y a plus d’étapes sur un même site, ce serait mieux car il n’y aura pas de déplacement, ce dont je souffre beaucoup. Je pense que ce serait à l’avantage de tous.”

“Et s’il n’y avait pas de public, ce serait certainement quelque chose de nouveau pour nous. Mais durant la course, on est tellement concentrés sur nous-même et sur ce que nous avons à faire, qu’on ne remarque pas vraiment ce qui nous entoure, on est dans notre propre bulle. S’il n’y a pas de fans, nous devrons l’accepter.”

Vainqueure du général pour seulement 7 petits points devant Tiril Eckhoff, L’Italienne repartira fin novembre à la quête d’un troisième gros globe de cristal consécutif. Si elle ne veut pas faire de Marte Olsbu Roeiseland sa plus grande rivale, elle imagine surtout une belle bataille avec plusieurs nations…

“Il y a tant d’adversaires, chaque nation dispose de quelqu’un de fort. Le biathlon est un sport particulier, le ski et le tir doivent être parfaits si vous voulez avoir une chance de gagner. Marte Olsbu Roeiseland fait certainement partie des favorites, mais il y a aussi des Suédoises et des Allemandes, beaucoup de filles peuvent gagner.”

Crédit photo : IBU

Auteur

Romain LB

Romain LB

Créateur du groupe Facebook Martin Fourcade Live et co-fondateur de Biathlon Live

Commenter