Coupe du Monde

Antholz – Loginov et Fillon Maillet se montrent avant les Mondiaux

Le retour aux avant-postes d’Alexander Loginov et Quentin Fillon Maillet, la bonne opération pour Sturla Holm Laegreid,… retour sur l’individuel hommes.

Alexander Loginov aime Antholz

Il y a presque un an, le Russe devenait champion du monde de sprint dans cette même station. Très discret depuis le début de l’hiver avec une 10e place comme meilleur résultat, Alexander Loginov se montre à quelques semaines des Championnats du Monde de Pokljuka.

Comme souvent, le Russe s’appuiera sur sa précision face aux cibles. Un 20/20, un tir parfait qui paie encore plus sur le format de l’individuel où chaque balle loupée vaut une minute de pénalité. Avec cette belle performance, Alexander Loginov montre à tous ses adversaires qu’il sera une fois de plus un client redoutable en février dans la course aux médailles mondiales

La bonne opération de Sturla Holm Laegreid

On en parlait avant cette course. Vainqueur de l’individuel d’ouverture, le Norvégien avait de belles opérations à effectuer aujourd’hui si les occasions se présentaient : consolider son dossard rouge de la spécialité et reprendre des points à son leader. Malgré deux erreurs ce vendredi, de Sturla Holm Laegreid sera le deuxième grand gagnant de la journée.

Deuxième du jour, il profite de la générosité de Johannes Boe derrière la carabine (4 erreurs) pour reprendre au numéro un mondial Il n’est plus qu’à 31 points du dossard jaune et possède désormais une avance de 23 points pour le petit globe de la spécialité sur Alexander Loginov. Il ne lui reste plus que l’individuel des Championnats du Monde pour terminer le travail et remporter son premier globe de cristal. Avant peut-être plus encore…

Le retour de Quentin Fillon Maillet

Comme Alexander Loginov, Quentin Fillon Maillet retrouve des couleurs à l’approche des Mondiaux de Pokljuka. Résigné dans la quête au gros globe depuis ce début d’année où il a perdu tout espoir après un premier sprint catastrophique à Oberhof (84e), le Jurassien se fixe désormais de briller aux Championnats du Monde pour sauver sa saison. Sur un site qu’il apprécie particulièrement, Quentin Fillon Maillet a fait le job aujourd’hui pour retrouver les joies du podium.

Avec deux erreurs face aux cibles, le tricolore termine troisième à 1 minute 10 du vainqueur du jour. Une troisième place qu’il est allé chercher dans le dernier tour, ressorti quatrième derrière Lukas Hofer, alors troisième, après le quatrième tir. Quentin Fillon Maillet prendra finalement l’avantage sur l’Italien pour un dixième seulement. Grand soulagement et grande satisfaction pour désormais le numéro un Français au général après des dernières semaines compliquées.

Lukas Hofer quatrième, l’Ukrainien Anton Dudchenko a donné quelques sueurs froides à Quentin Fillon Maillet et aux supporters français en fin de course. Auteur d’un splendide 20/20, le dossard 77 ressortait devant le Français et l’Italien après le dernier debout. Malheureusement pour lui, il ne pourra tenir la cadence de ses deux rivaux sur la piste. Il échouera finalement à trois petits dixièmes de Quentin Fillon Maillet. Tout de même une magnifique cinquième place pour Anton Dudchenko, le meilleur résultat de sa carrière.

Malgré quatre fautes, Johannes Boe intègre le top 10. Le Norvégien était tout simplement sur une autre planète sur les skis. Il colle 50 secondes au deuxième meilleur temps de ski détenu par Benedikt Doll. Le Norvégien s’en sort donc très bien avec 4 minutes de pénalité. Mais la menace Sturla Holm Laegreid est toujours là.

Les autres bleus moins à la fête

La troisième place de Quentin Fillon Maillet sauve le bilan tricolore du jour. Il faut descendre jusqu’au 21e rang pour trouver trace d’un autre Français. Avec un 17/20, Simon Desthieux termine aux portes du top 20 juste devant Antonin Guigonnat 22e, trois erreurs aussi. Placé pour jouer un podium avant le dernier debout, Émilien Jacquelin commettra malheureusement trois erreurs (quatre au total) pour finalement chuter au 25e rang. Course compliquée pour les frères Claude. Tous les deux handicapés par cinq fautes, Fabien et Émilien terminent respectivement 54e et 80e.

Classement complet :
C73A_v1-1

Crédit photo : Kevin Voigt

CYCLES ET SPORTS

Commenter