fbpx
Junior Cup

Oscar Lombardot : “Le gros objectif de la saison”

À quelques jours de l’ouverture des Mondiaux Juniors à Obertilliach, Oscar Lombardot a bien voulu répondre à nos questions. Le jeune Doubiste revient sur son début de saison et notamment son incroyable expérience vécue en Coupe du Monde à Hochfilzen.

Nous sommes à quelques jours des Mondiaux Juniors. Dans quel état d’esprit abordes-tu cet évènement ?

On arrive aux Mondiaux Juniors avec le même état d’esprit que depuis le début de saison. Avant tout se faire plaisir sur les skis et donner le meilleur de soi-même pour réussir du mieux possible.

C’était un truc de dingue de se retrouver dans la cour des grands.

Oscar Lombardot
Tu as débuté ta saison internationale en Coupe du Monde à Hochfilzen. Raconte-nous un peu ces deux semaines chez les « grands » !

C’était une expérience incroyable ! Franchement, c’était un truc de dingue de se retrouver dans la cour des grands. J’ai pu emmagasiner un maximum d’expérience pour voir à quel niveau je veux aller et ça ne fait qu’affiner mon rêve. J’étais forcément un peu déçu de ne pas avoir réussi à décrocher la poursuite, mais cela n’est pas impossible comme nous l’a brillamment montré Émilien (ndlr : Émilien Claude à Oberhof).

Crédit photo : Kevin Voigt
Ensuite tu as passé janvier sur le circuit IBU Cup avec les Championnats d’Europe à la fin du mois. Globalement, que penses-tu de ton début d’année ?

Je suis hyper satisfait de mon début d’année 2021. J’ai fait une très belle quinzaine à Arber où j’ai su rester régulier. Il y a eu de magnifiques podiums en relais également avec la team. C’était juste incroyable et ensuite il y a eu les Championnats d’Europe qui ont aussi été une superbe expérience avec de très bons athlètes de Coupe du Monde qui sont redescendus. Et surtout la magnifique cinquième place d’Éric (ndlr : Perrot) sur le sprint qui nous a tous fait rêver.

D’ailleurs, sens-tu que l’expérience emmagasinée en Coupe du Monde te sert sur la suite de l’hiver ?

Oui c’est sûr que l’expérience emmagasinée sur la Coupe du Monde n’a fait que me servir. Un peu plus de confiance en arrivant en IBU Cup mais aussi sur différents points de vue pour appréhender les courses et pouvoir se donner à fond (rire).

Crédit photo : Kevin Voigt

Un podium en relais serait déjà fabuleux

Oscar Lombardot
Tu as mis entre parenthèses le circuit IBU Cup ces dernières semaines pour te préparer pour ces Mondiaux. Pas trop dur de se priver de courses avec déjà une saison tronquée ?

C’est forcément un peu dur de ne pas courir ces courses. Après c’était prévu depuis le début que les athlètes se rendant aux Mondiaux ne couraient pas les épreuves d’Osrblie en IBU Cup. Mais d’un certain côté cela n’a pas été dérangeant car je suis rentré très fatigué des trois semaines précédentes. Cela m’a donc permis de bien affiner ma préparation pour la fin de l’hiver et surtout ces Mondiaux qui sont le gros objectif de la saison.

Avec quelles ambitions arrives-tu sur ces Mondiaux ? Te sens-tu capable de décrocher une médaille ?

J’arrive sur ces Mondiaux avec de nombreuses ambitions et avec toute l’expérience acquise ces derniers temps sur le circuit. Faire de mon mieux pour préformer sera le maître mot (rire). Mais c’est sûr qu’un podium en relais serait déjà fabuleux et une médaille en individuel serait un véritable plus.

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter