fbpx
Junior Cup

Camille Coupé : “Ce fut un choc pour nous tous”

Membre de l’équipe de France juniors, Camille Coupé nous a partagé sa déception après la décision de l’IBU d’annuler la Junior Cup cet hiver. La médaillée des derniers Mondiaux jeunes nourrit tout de même de grandes ambitions…

Il y a une semaine, la Fédération internationale de biathlon prenait la lourde décision d’annuler la saison de Junior Cup. Un coup dur pour plein de jeunes biathlètes qui devront se satisfaire en grande partie de leur circuit national.

C’est le cas de Camille Coupé. La jeune savoyarde de 19 ans, membre de l’équipe de France juniors, a pris un gros coup sur la tête en apprenant la mauvaise nouvelle.

“Je l’ai découvert comme vous, via les réseaux sociaux, en rentrant de l’entraînement. Ce fut un choc pour nous tous, et nous sommes bien évidemment déçus. On se doutait quand même que ça serait difficile au vu de la situation sanitaire mais on ne s’attendait pas à une décision aussi tôt !”

En stage cette semaine aux Plans d’Hotonnes, la Française a quand même voulu voir le bon côté des choses malgré la déception…

“Le stage se passe merveilleusement bien. Nous avons une très belle émulation. Je crois que le fait d’être tous ensemble nous recentre sur l’essentiel : nous sommes qu’en junior, nous sommes là pour progresser et acquérir de l’expérience. Les coachs nous ont directement parlé et rassuré ! Le circuit de la Junior Cup nous permet de nous confronter aux espoirs des autres nations certes, mais nous devons avant tout penser que nous avons le temps ! C’est un coup au moral bien sûr, la Junior Cup était mon objectif principal pour cette saison mais il y aura d’autres choses à aller chercher.”

Un hiver tronqué, mais pas de quoi mettre ces ambitions de côté ! les Mondiaux juniors (du 24 février au 7 mars 2021 à Obertilliach), la Coupe de France et l’IBU Cup, Camille ne se donne pas de limites…

“Pour les mondiaux U22, il y aura quatre tickets, pas plus ! Ce sera donc très difficile d’aller chercher une place mais je me battrai pour avoir ma chance. C’est évidemment un objectif de cet hiver mais j’aurai d’autres courses à aller chercher notamment sur le Samse National Tour. En effet, le dossard jaune du général peut être un objectif, tout comme accrocher une sélection en IBU cup ! Je ne me mets pas de pression car je souhaite d’abord progresser et acquérir de la régularité avant de parler d’objectif chiffré.”

Crédit photo : IBU

De l’ambition après un dernier hiver très convaincant. Pour sa première saison sur la scène internationale, la tricolore s’est tout de suite mise en avant. Huitième du sprint des Mondiaux jeunes à Lenzerheide (Suisse), elle va réaliser une magnifique remontée pour décrocher une belle médaille d’argent sur la poursuite, à un cheveu du titre. Une médaille pleine d’émotion, partagée avec ses proches sur place…

“Cette médaille m’a apportée énormément de joie car elle fut partagée avec toute ma famille qui s’était déplacée à Lenzerheide. Avoir réussi à sortir ma plus belle course sur la poursuite devant mes proches fut une grande fierté. C’est une grande satisfaction, mais ce n’est pas la seule chose à retenir de cet hiver. J’ai eu une grosse baisse de régime après la médaille mais j’ai réussi à revenir et repartir sur la Junior Cup et les championnats d’Europe (ndlr : juniors). Cela m’a permis de faire ma place au sein de l’équipe de France Juniors.”

Ce week-end se déroule à La Féclaz le premier rendez-vous du Samse Summer Tour comptant pour les Championnats de France. Un évènement sur ses terres mais avec zéro attente de résultat. Si elle espère tout de même appliquer ce qu’elle a mis en place avec ses coachs cet été, la Savoyarde a enchaîné les pépins physiques…

“J’arrive au Summer Tour sans pression, ni objectif de résultat. Je veux prendre mes marques, voir où je me situe. Cet été fut difficile et je ne suis pas encore prête pour être au maximum de mes capacités. Bien sûr, un dossard à la maison ce n’est pas anodin mais nous arrivons avec beaucoup de fatigue. Donner le maximum et valider les axes bossés durant l’été seront les objectifs de ce week-end.”

“Je me suis faite opérer du syndrome des loges mi-juin et j’ai enchaîné avec deux entorses aux chevilles. J’ai donc fait beaucoup de vélo et très peu de ski-roues. J’en ai profité pour travailler énormément ma technique de tir avec Claire (Breton) et Franck (Badiou), car il y a du boulot derrière la carabine !”

Crédit photo : IBU

Auteur

Romain LB

Romain LB

Créateur du groupe Facebook Martin Fourcade Live et co-fondateur de Biathlon Live

Commenter