Jeux Olympiques

Pékin 2022 – Julia Simon : « J’ai saisi ma chance »

Partie avec 1 minute 25 de retard sur la tête de course, Julia Simon a réalisé un relais exceptionnel pour lancer Émilien Jacquelin en tête de course. Première course olympique et première médaille (argent) pour la Savoyarde !

La remontée de Julia Simon

Quelques minutes après avoir lancé Émilien Jacquelin, Julia Simon est revenue sur son relais, marqué par son tir debout qui a complètement relancé l’équipe de France. Lancée en 8e position par Anaïs Chevalier-Bouchet à 1 minute 25 de la tête, la Savoyarde a replacé la France au deuxième rang après son deuxième tir, avant de passer le relais en première position. « Je suis contente, j’ai saisi ma chance, Julia Simon au micro de France 2. Pour le tir debout, il y avait une ouverture, il fallait la saisir. J’étais vraiment focus sur ma course, ne pas essayer de vouloir rattraper le temps et arriver et faire des erreurs qui sont compliquées à rattraper. Je suis vraiment restée sur ma course. J’ai fait des clics en couché parce que le vent soufflait un petit peu moins, j’en ai peut-être un peu trop fait parce que mes balles partent à droite (2 balles de pioche). Je suis vraiment satisfaite de ce debout (sans faute). Cette course est très bien construite et j’ai pris des bons points de repère aujourd’hui. Je pense qu’en ski j’étais plutôt bien aussi donc je suis contente. »

Crédit photo : Kevin Voigt

Sur l’état de la piste

Elle est ensuite revenue sur des conditions de piste particulières : « c’est surtout que la neige est très lente, c’est ça qui n’est pas évident, il faut toujours travailler. Même dans les virages où on est en schuss, il faut pousser avec les jambes pour essayer de prendre le plus de vitesse. Ce n’est pas évident, mais on s’y fait. Finalement le froid pour moi ça a été, j’ai plutôt bien géré donc je suis contente. » Julia Simon a en effet brillé sur la piste, de quoi nourrir de grands espoirs pour la suite de ces Jeux Olympiques.

Crédit photo : Kevin Voigt