Jeux Olympiques

JO 2030 – Les villes candidates pour organiser les Jeux

Si le département de la Savoie semble intéressé pour organiser les JO 2030, plusieurs villes ont déjà bien avancé sur ce dossier. Découvrez les villes candidates.

Décision en 2023

L’hôte des Jeux Olympiques d’hiver 2030 sera connu en 2023 à l’occasion de la 140e Session du Comité International Olympique à Bombay, en Inde. La région Auvergne-Rhône-Alpes et le département de la Savoie ont donc encore un peu de temps pour se lancer définitivement, ou pas, dans cette campagne olympique.

Mais aujourd’hui, quatre villes songent sérieusement à candidater : Vancouver (Canada), Sapporo (Japon), Salt Lake City (États-Unis) et Barcelone avec les Pyrénées (Espagne). Des villes qui évoquent quelque chose sur le plan olympique puisqu’elles ont toutes déjà organisé les Jeux par le passé.

Crédit photo : IBU

De sérieux adversaires pour la Savoie dans cette course aux JO 2030, mais qui connaissent quelques turbulences dans leur projet de candidature.

Avantage Sapporo

C’est le cas pour Vancouver. Il y a quelques jours, une enquête d’opinion menée en Colombie-Britannique révélait que seulement 43 % des sondés étaient pour ces Jeux et 45% contre. Mais plus saisissant encore, l’enthousiasme pour les Jeux d’hiver n’est pas présent sur place. Le taux d’intérêt pour les Jeux Olympiques et Paralympiques ne serait que de 17 points.

Pour la candidature de Barcelone et les Pyrénées, l’opposition se fait de plus en plus ressentir. Un groupe d’anti-Jeux d’hiver, baptisé “Stop JJOO” (Stop aux Jeux olympiques) conteste la pertinence du projet, et surtout son coût, dans un contexte de réchauffement climatique. Réclamant un référendum, plusieurs manifestations sont prévues dans les mois à venir pour faire pression sur les autorités. Barcelone pourrait devenir la deuxième ville à organiser les Jeux d’été et d’hiver après Pékin.

Crédit photo : IBU

Pour Salt Lake City, le problème ne vient pas de l’opinion publique, mais des dates. En effet, le comité de candidature de la ville hôte des JO 2002 hésite entre 2030 et 2034. Et la balance pencherait plutôt pour la dernière option. La raison ? Avec les Jeux Olympiques de 2028 organisés à Los Angeles, ceux de Salt Lake City en 2030, en cas de victoire, passeraient au second plan. Avec seulement deux années entre les deux évènements, la fenêtre de tir serait très réduite en termes de partenariat et de marketing.

En revanche, pour Sapporo, tous les feux semblent au vert. Déjà candidate à l’attribution des Jeux d’hiver 2026, la ville japonaise s’était retirée de la course en septembre 2018, à la suite d’un séisme sur l’île d’Hokkaido. Mais dans la foulée, le comité de candidature a fait savoir son intention de se positionner pour 2030. Avec déjà 92% des sites existants et le soutien du Comité Olympique du Japon, Sapporo est à l’heure actuelle la candidature la plus sérieuse.

Comme la Savoie, la ville de Lviv en Ukraine avait également manifesté son intérêt à organiser les Jeux Olympiques en 2030. Mais c’était avant les récentes affaires de dopage qui vont très certainement clore le dossier plus vite que prévu.

Tout reste encore à faire donc, même si des nouveaux Jeux Olympiques en Asie se profilent à l’horizon.

Crédit photo : Getty Images

CYCLES ET SPORTS