Courses intersaison

Sjusjoen – Chloé Chevalier deuxième derrière Ingrid Tandrevold

Parfaite derrière la carabine, Ingrid Tandrevold s’est imposée sur la mass-start en devançant une épatante armada française.

Parfaite Ingrid Tandrevold

Neuvième hier sur le sprint, Ingrid Tandrevold termine comme il se doit son week-end à Sjusjoen. La vainqueure de la dernière course de la saison 2020/2021 a récité son biathlon ce dimanche pour décrocher la victoire.

14.11.2021, xkvx, Season Opening Sjusjoen – Mass Start Women, v.l. Ingrid Landmark Tandrevold (Norway)

Pourchassée un temps par les Françaises, la Norvégienne s’échappait en tête de la course en compagnie de Marketa Davidova à la sortie du premier debout. Dans un grand jour, Ingrid Tandrevold blanchira ses cinq dernières cibles, comme les quinze précédentes, tandis que la Tchèque se rajoutait deux tours de pénalité. La Scandinave fait le plein de confiance à deux semaines de l’ouverture de l’hiver. En plus de Tiril Eckhoff et Marte Olsbu Roeiseland, Il faudra assurément compter sur elle.

Les Bleues déjà au top

À quelques jours de s’envoler pour Ostersund, les athlètes de Fred Jean et Jean Paul Giachino sont déjà dans le coup. Certes, beaucoup de nations phares manquent à l’appel ce week-end, mais les Norvégiennes sont à elles seules un très bon indicateur pour jauger la forme des Bleues. Et les tricolores semblent déjà au top, à commencer par Chloé Chevalier. Quatrième hier, l’Iséroise confirme ce dimanche avoir passé un cap sur les skis. Auteure d’un très bon 19/20 sur le pas de tir, elle prend une magnifique deuxième place à 19.4 secondes d’Ingrid Tandrevold. Une deuxième place qu’elle a assurée dans la dernière boucle en résistant au retour de la Norvégienne Karoline Erdal, troisième avec un sans-faute comme sa compatriote.

14.11.2021, xkvx, Season Opening Sjusjoen – Mass Start Women, v.l. Justin Braisaz-Bouchet (France)

Mais la Scandinave était, elle aussi, pourchassée par une armada française. Justine Braisaz-Bouchet (17/20), Anaïs Chevalier-Bouchet (18/20), Anaïs Bescond (18/20) et Julia Simon (16/20) terminent toutes les quatre entre la quatrième et la septième place. Un résultat collectif très prometteur pour cet hiver qui se retranscrit sur les temps de ski. La plus rapide aujourd’hui, Justine Braisaz-Bouchet colle 13.5 secondes à sa collègue des Saisies Julia Simon, deuxième meilleure fondeuse du jour. Les autres tricolores sont entre la septième et neuvième place. Un week-end très positif pour les Françaises.

Roeiseland et Eckhoff encore en rodage

Aux avant-postes hier, Marte Olsbu Roeiseland et Tiril Eckhoff se sont faites plus discrètes ce dimanche. Avec respectivement quatre et cinq fautes chacune, les deux premières mondiales terminent à la neuvième et treizième place. Au niveau des temps de ski, elles se retrouvent 30 secondes derrière Justine Braisaz-Bouchet.

Résultats complets

Crédit photo : Kevin Voigt

CYCLES ET SPORTS