fbpx
IBU Cup

Obertilliach – Victoire de l’Allemagne sur le relais mixte

Dernière journée d’IBU Cup en Autriche, le relais Allemand l’emporte devant la Norvège et la République Tchèque. Les Bleus quatrièmes.

Pourtant bien lancée par Marion Deigentesch (0+0), Hanna Kebinger n’a pas réussi à faire le job sur le pas de tir. Avec quatre pioches et un tour de pénalité, l’Allemande passe le relais sixième à 35 seconde, encore dans les temps pour jouer la victoire. Domic Schmuck, premier relayeur masculin, utilise une seule pioche, reste au contact du Russe et du Tchèque et transmet le relais troisième à 16 secondes du Russe. Dernier relayeur, Lucas Fratzscher a rendu copie parfaite au tir et s’est employé sur la piste pour venir franchir la ligne d’arrivée le premier.

Rapidement en retrait à cause d’un tour de pénalité d’Emilie Kalkenberg, la Norvège grapille du temps tour après tour. Sivert Guttorm Bakken termine en beauté avec un relais parfait au tir et place la Norvège sur la deuxième marche du podium.

Nation la plus précise derrière la carabine sur ce relais mixte (0+6), la République Tchèque profite de sa très bonne précision pour monter sur la troisième marche du podium.

Les Bleus en chocolat

Tout comme la Norvège, la France est rapidement allée sur l’anneau de pénalité. Camille Bened en première relayeuse commet la faute de trop sur son debout et passe le témoin huitième à 1 minute 45 secondes de la première place. La Montblanaise a semblé marquer le pas également à ski, en témoigne son temps de ski à 1 minute des habituelles toutes meilleures.

Fraichement auréolée d’une troisième place hier sur la dernière course individuelle de l’hiver, Caroline Colombo a complétement relancé la France. Une seule balle de pioche pour la Jurassienne qui passe le relais à seulement 17 secondes de la tête de course. La tricolore signe le deuxième temps de ski de son relais.

Très bon relais également du jeune Oscar Lombardot. Le jeune tricolore réalise un sans-faute, mais face à de très rapides biathlètes, le natif de Pontarlier perd une petite dizaine de secondes sur la première place. La France pointe toujours quatrième à 28 secondes, au coude-à-coude avec la Norvège.

Lâché par le Norvégien dans son second tour, Hugo Rivail profite du tour de pénalité du biathlète russe pour rester quatrième. Malheureusement pour lui, aucun des trois biathlètes qui le précèdent n’utilise de balle de pioche et le podium n’est désormais plus rattrapable. Hugo Rivail donne tout dans la dernière boucle pour contrer le retour d’Anton Babikov et franchir la ligne d’arrivée en quatrième position.

Classement complet :
C73C_v1-4

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter