fbpx
IBU Cup

Eric Perrot : “Satisfait de mon premier week-end”

Eric Perrot - Quentin Joly

Huitième sur le sprint d’ouverture et sur le podium avec les copains hier, Eric Perrot est revenu pour nous sur son premier week-end de compétition en IBU Cup.

Tu as débuté fort en terminant huitième sur le sprint d’ouverture. Tu t’attendais à un tel résultat ?

“C’est un très bon début en IBU Cup. On ne sait pas trop à quoi s’attendre quand on débute sur un nouveau circuit mais j’avais des ambitions de me rapprocher d’un tel résultat si tout se passait bien. C’est donc une bonne surprise de s’y retrouver dès le début !”

Parle-nous un peu du relais d’hier. Tu as gardé la France sur de bons rails pour monter sur la troisième marche du podium…

“Le relais s’est super bien passé pour nous tous. Nous n’avions pas particulièrement d’ambitions de résultat, vu la jeune équipe qui était alignée. J’étais donc très heureux de récupérer le relais en bonne position. J’ai ensuite fait de mon mieux pour aller de l’avant. Je loupe malheureusement mes deux dernières balles qui ralentissent la remontée vers le podium. Mais notre dernier coéquipier (Hugo Rivail) a parfaitement fini le travail ce qui donne une super course d’ensemble. Nous étions tous très heureux de partager ce moment à la fin de cette première semaine !”

Crédit photo : IBU
Globalement, qu’est-ce-que tu as pensé de ton premier week-end en IBU Cup ?

“Je suis plutôt satisfait de mon premier week-end en IBU Cup. C’est un circuit de très haut niveau, l’étape juste avant le Coupe du Monde. Je suis content de pouvoir me montrer sur ce circuit où je vais avoir la possibilité de progresser à mon rythme. Je suis jeune, j’ai encore le temps. J’espère pouvoir monter en puissance durant la saison, et peut-être me rapprocher du podium petit à petit.”

As-tu ressenti une grosse différence de niveau entre la Junior Cup et l’IBU Cup ?

“l’IBU Cup est un circuit encore plus exigeant, on se retrouve avec les meilleurs athlètes mondiaux hors Coupe du Monde. Il y a donc des jeunes qui souhaitent monter en Coupe du Monde et des plus expérimentés qui en redescendent. Il y a donc beaucoup de profils différents ce qui change de la Junior Cup. Chaque seconde est plus précieuse vu qu’il y a presque une personne toutes les 2 seconde sur la liste de résultat. Ce circuit permet d’apprendre à gagner chaque petite seconde et à peaufiner chaque petit détail. C’est un excellent exercice pour progresser !”

Quels sont tes objectifs pour cet hiver bien entamé ?

“Mes objectifs pour la suite de cette saison sont globalement de continuer à apprendre et à progresser dans mon sport. Continuer à être compétitif sur l’IBU Cup en essayant de me rapprocher du top 6 et peut-être du podium. Par la suite, les Championnats du Monde junior sont également un gros objectif. Il faudra pour cela se qualifier avec de bonnes courses sur la fin du mois de janvier !”

Crédit photo : Quentin Joly

Commenter