fbpx
IBU Cup

Duszniki Zdroj – Médaille d’or à domicile pour Kamila Zuk

Auteure d’une belle remontée, la Polonaise remporte le titre de championne d’Europe de la poursuite. Erdal et Skrede sur le podium.

Partie 18e à 44 secondes de la tête de course, Kamila Zuk a su profiter des erreurs de ses adversaires pour franchir la ligne d’arrivée la première. À 20 sur 20 derrière la carabine et avec un bon temps de ski, la Polonaise remporte chez elle en Pologne son premier titre européen.

Bien placée pour l’or au départ de cette poursuite, Karoline Erdal n’a pas blanchi assez de cibles pour aller chercher le titre. Avec trois fautes face aux cibles, la Norvégienne remporte la médaille d’argent. Auteure elle aussi de trois erreurs, Aasne Skrede a montré tout son talent sur les skis pour venir reprendre Larisa Kuklina (17/20) dans le dernier tour et lui chiper la médaille de bronze.

Crédit photo : Kevin Voigt
Les Françaises grimpent

Si Sophie Chauveau et Lou Jeanmonnot étaient les seules tricolores à s’élancer sous la minute, c’est au final Caroline Colombo qui termine 21e et première française, d’un souffle. En effet, la photofinish a été nécessaire afin de départager la Jurassienne (17/20) de sa coéquipière Sophie Chauveau (17/20), à l’avantage de la première citée. Si Caroline Colombo a perdu du temps sur la tête de course sur cette poursuite, la Française est surtout remontée de seize places.

Rapidement partie à la faute, Lou Jeanmonnot n’était aujourd’hui pas en mesure d’aller chercher une place dans le top 10. Avec elle aussi trois erreurs, la Jurassienne termine 25e.

Avec deux erreurs chacune, Paula Botet et Gilonne Guigonnat réalisent les deux plus grosses remontées pour le clan français. Pour ses premiers Championnats d’Europe, Paula Botet termine sur une belle note en grimpant de 19 places pour terminer 28e. Gilonne Guigonnat de son côté est passée de la 59e à la 35e position.

Fatiguée physiquement, Camille Bened a été mise au repos en vue des relais de demain.

Résultats complets :
C73D_v1-2

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter