fbpx
Coupe du Monde

Point complet sur les classements féminins

Après plus de deux semaines de break, la Coupe du Monde de biathlon est de retour ce jeudi à Oberhof. Le moment de faire un point complet sur les différents classements féminins.

Dorothea Wierer, les norvégiennes à ses trousses

La championne italienne est restée sur la même dynamique que la saison passée, au contraire de sa partenaire d’entraînement Lisa Vittozzi, en grande difficulté depuis les premières courses à Ostersund. Dossard jaune sur ses épaules et vainqueur à deux reprises, Dorothea Wierer entame ce mois de janvier avec 17 points d’avance sur Tiril Eckhoff et 22 sur Ingrid Tandrevold.

© IBU

Les deux norvégiennes ont impressionné sur le mois de décembre. L’une a remporté les quatre dernières épreuves individuelles, l’autre s’est même emparée de la tête du général le temps d’une course. Des menaces à prendre au sérieux pour la vainqueur sortante de la Coupe du Monde, leader aussi de la spécialité du sprint. Tiril Eckhoff portera quant à elle le dossard rouge de la mass-start à Oberhof et celui de la poursuite à Ruhpolding.

Les Saisies en embuscade

Elles aussi ont réalisé une première partie de saison solide. Respectivement quatrième et cinquième du général de la Coupe du Monde, Justine Braisaz et Julia Simon portent l’équipe de France féminine à bout de bras. Les deux biathlètes des Saisies se sont montrées plutôt régulières et devront continuer sur cette voie si elles veulent rester dans les hauteurs du classement. Elles pourraient également compter sur le retour en forme d’Anaïs Bescond (aux portes du top 20 du général), en vue sur le World Team Challenge dans le stade de Schalke durant les fêtes, mais aussi septième et première française sur la mass-start du Grand Bornand.

© IBU

Avec son deuxième succès en carrière sur l’individuel d’Ostersund, Justine Braisaz possède logiquement le dossard rouge de leader de la spécialité. Elle le défendra dans trois semaines à Pokljuka avec un nouveau 15 KM dans la station slovène, avant celui des mondiaux à Antholz (voir le programme). Julia Simon, auteure de son premier podium en Coupe du Monde, est troisième de ce classement derrière l’ukrainienne Yuliia Dzhima. Pour les autres françaises, Célia Aymonier est trente-quatrième, Caroline Colombo quarante-sixième et Chloé Chevalier cinquantième.

De nouveaux visages

Si certains grands noms sont en retrait en ce début de saison (Lisa Vittozzi, Denise Herrmann ou Kaisa Makarainen pour ne citer qu’elles), d’autres filles ont saisi l’opportunité pour se hisser derrière les françaises au classement général. Lena Haecki sixième, Linn Persson septième ou bien Svetlana Mironova dixième, incarnent le renouveau du biathlon féminin et ont toutes les trois décroché leur premier podium en carrière en décembre. Il sera intéressant de voir si en janvier elles continuent sur leur lancée.

© IBU

Attention tout de même à une Marte Olsbu Roeiseland, dix-neuvième actuellement, qui avait préféré faire l’impasse sur l’étape du Grand Bornand, alors qu’elle semblait plus affûtée que jamais. Elle sera une cliente sur le mois de janvier comme Hanna Öberg et Marketa Davidova, respectivement huitième et neuvième au général.

La Norvège intouchable

Comme leurs homologues masculins, les norvégiennes ont été des actrices majeures de ce mois de décembre, et on les retrouve logiquement en tête du classement des nations avec 331 points d’avance sur la Suède deuxième. La Russie troisième, la France occupe la quatrième rang de ce classement avec 2379 points. Vainqueur des deux relais dames disputés à Ostersund et Hochfilzen, l’équipe de Norvège féminine est également aux commandes de cette spécialité devant une épatante équipe Suisse.

Tous les classements :

WC-dames

Crédit photo : IBU

Auteur

Romain LB

Romain LB

Créateur du groupe Facebook Martin Fourcade Live et co-fondateur de Biathlon Live

Commenter