fbpx
Coupe du Monde

Ostersund – Johannes Boe “stressé” pour demain

Apparu quelque peu dépité après sa contre-performance sur le dernier tir de la poursuite, Johannes Boe aborde la dernière course de la saison avec une pointe de stress.

Johannes Boe frustré et un trône de numéro un mondial en danger

Johannes Boe a peut-être perdu gros ce samedi. En tête avec une avance confortable avant le dernier debout, le Norvégien va être mis en difficulté sur ses cinq dernières balles. Pris dans le vent, il va commettre trois erreurs. 450 mètres supplémentaires pour laisser filer Sturla Holm Laegreid vers la victoire.

Deuxième derrière son coéquipier, il voit le globe de la spécialité lui filer entre les doigts, mais également les rênes du général virtuel. Il compte un petit point de retard. Si Sturla Holm Laegreid termine dans les huit premiers demain, Johannes Boe devra obligatoirement le devancer pour réaliser la passe de trois.

Crédit photo : Kevin Voigt

Tendu pour la course de demain, le numéro un mondial était très déçu de sa performance du jour…

C’était très venteux aujourd’hui, j’ai fait en sorte d’avoir de l’avance avant le dernier tir, mais je n’ai pas réussi à rester devant. C’était très frustrant à la fin de la course“, Johannes Boe au micro de l’IBU.

Dans le dernier tour je n’ai pas cherché à reprendre Sturla, je connais son bon niveau à ski. C’était plutôt un combat avec Lukas, nous étions tous les deux très fatigués. C’était un dernier tour au mental, ce n’était pas super.

Je sais à quel point nous sommes forts Sturla et moi. Nous avons montré sur les dernières courses que c’était serré entre nous. Aucun de nous n’a plié sous la pression. Nous devons faire notre meilleure course demain et bien sûr je suis stressé, j’espère que lui aussi (rires) ! Ce sera un gros combat et j’espère qu’il sera équitable. S’il l’emporte je le féliciterai et si c’est moi je pense qu’il fera de même avec moi. Nous essaierons de faire chacun de notre mieux.

Image cliquable vers la fiche complète de Johannes Boe

Crédit photo : Kevin Voigt