fbpx
Coupe du Monde

Ostersund – Ingrid Tandrevold : “Complètement dingue”

Dans la tempête, Ingrid Tandrevold s’est imposée pour la toute première fois de sa carrière hier. Pour couronner le tout, elle repart avec le petit globe de la mass-start.

Mission accomplie pour Ingrid Tandrevold

En plein milieu de sa préparation l’été dernier, Ingrid Tandrevold ne se cachait pas et visait sa “première victoire en Coupe du Monde.” Quelques mois plus tard, son rêve est devenu réalité, mais sur le fil.

Sur la toute dernière course de l’hiver, la Norvégienne a pour la tout première fois franchi la ligne d’arrivée en tant que vainqueure. Dans des conditions très difficiles, avec un vent fort et tourbillonnant balayant le pas de tir, elle a su tirer son épingle du jeu avec “seulement” cinq erreurs. Après la victoire de Tiril Eckhoff sur le sprint et de Marte Olsbu Roeiseland sur la poursuite, Ingrid Tandrevold succède donc à ses deux compatriotes, avec en supplément le petit globe de la mass-start.

Crédit photo : Kevin Voigt

La Norvégienne de 24 ans est évidemment comblée par son premier succès en carrière…

“C’est absolument fantastique et complètement dingue. Aujourd’hui, je devais simplement la jouer “fake it to you make it”. J’ai perdu toute confiance en tirant dans les conditions de vent samedi (9 fautes sur la poursuite), mais aujourd’hui mon farteur m’a dit de m’en foutre, et que je pouvais gagner”, Ingrid Tandrevold au micro de NRK.

“Je m’étais fixée avant le début de saison comme objectif de remporter une médaille aux Championnats du monde et d’être un jour la meilleure du monde, donc ça s’est fait sur le fil.”

Huitième mondiale

Une victoire qui vient conclure un hiver avec des hauts et des bas pour Ingrid Tandrevold. Huitième du général, elle est repartie des Mondiaux de Pokljuka avec trois médailles, dont deux individuelles. Cinq podiums au total, la Norvégienne a connu quelques passages à vide qui l’ont minée moralement. Mais les Championnats du Monde ont, semble-t-il, servi de déclic au vu de sa belle fin de saison…

Crédit photo : Kevin Voigt

“Ça n’a pas toujours été très cool de faire du biathlon cette année, je dois être honnête. Je sens que j’ai eu du mal à exprimer mon potentiel. J’ai eu des problèmes de santé et différentes choses qui sont survenues au mauvais moment. Cela m’a beaucoup affectée et j’ai vraiment perdu beaucoup de confiance en moi en tant que biathlète. Mais je pense que je me suis retrouvée aux Championnats du Monde et que j’ai essayé de garder ce bon feeling tout au long de la fin de saison.”

Crédit photo : Kevin Voigt