fbpx
Coupe du Monde

Oberhof | Dorothea Wierer et Lisa Vittozzi vont “mieux”

Dorothea Wierer - Kevin Voigt

Un podium pour Dorothea Wierer, une 16e place malgré deux fautes pour Lisa Vittozzi. Des signes encourageants pour les deux Italiennes à quelques semaines des Mondiaux.

je sais ce que je dois faire

À moins d’un mois de l’ouverture des Mondiaux à Pokljuka, Dorothea Wierer montre des signes encourageants. La double tenante du gros globe est montée hier sur son troisième podium de l’hiver après une course parfaitement maîtrisée.

Si les sensations ne sont pas encore optimales, tout va dans le bon sens à l’image de son tir parfait hier. Un très beau 10/10. La dernière fois que Dorothea Wierer avait rendu une copie parfaite sur un sprint, il faut remonter au 15 janvier 2020 à Ruhpolding, il y a un an.

Une série de huit sprints consécutifs sans faire les basculer les dix cibles qui a donc pris fin hier sur le sprint d’Oberhof avec au bout une deuxième place. L’Italienne a fait part de sa satisfaction, même si elle souligne tout le travail qu’il reste encore à accomplir pour arriver dans les meilleures dispositions possibles en Slovénie.

“Je me suis sentie bien mieux cette semaine. Je suis très contente d’avoir fait le plein au tir sur le sprint car ça faisait longtemps que ça ne m’était pas arrivé. Nous avions aussi de très bons skis et tout cela combiné m’amène à finir deuxième”, confie-t-elle à l’IBU.

“Je ne suis pas encore à ma meilleure forme, mais je sais ce que je dois faire et ce qu’il me manque. Il reste quelques semaines avant les Mondiaux donc je dois travailler sur certains détails. Mais j’espère que ça sera mieux et que je serai en meilleure forme. On ne sait jamais, le biathlon est un sport étrange.”

Lisa Vittozz- Kevin Voigt
Lisa Vittozzi / Crédit photo : Kevin Voigt
Lisa Vittozzi rebondit

Comme sa cheffe de file, Lisa Vittozzi a semblé retrouver quelques couleurs hier. Surtout, elle se rassure un peu après la claque de la semaine passée en terminant à la 89e place du premier sprint d’Oberhof.

Malgré un 8/10 sur le pas de tir, l’Italienne a franchi la ligne d’arrivée en 16e position juste derrière Denise Herrmann (trois fautes). Au niveau de sa vitesse de déplacement, elle se situe dans les temps de Dorothea Wierer, Dzinara Alimbekava ou bien de la troisième du général, Hanna Oeberg (à 39 secondes de Tiril Eckhoff).

Si son état de forme joue au yo-yo avec elle depuis le début de l’hiver, qu’elle doit en partie au coronavirus, la Sappadina se veut patiente et attend son heure…

“Aujourd’hui, sur les skis, ça s’est un peu mieux passé, mais je ne me sens pas encore bien. Je ne peux pas m’exprimer au mieux parce que je lutte, un jour je suis au top et un autre jour je suis au plus bas. Il est donc très difficile de m’exprimer au mieux de mes capacités, mais j’essaie“, a expliqué Lisa Vittozzi en zone mixte dans des propos recueillis par Fondo Italia.

“Il est certain que lorsque tout reviendra à la normale pour moi, même les sentiments et la fatigue, je pense que je pourrai faire de bonnes choses. En ce moment, j’essaie lentement de recoller les morceaux.”

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter