fbpx
Coupe du Monde

Nove Mesto | Tiril Eckhoff : “J’ai du mal à le croire”

Vainqueure sur la poursuite de Nove Mesto, Tiril Eckhoff est assurée de remporter le général. La Norvégienne a du mal à réaliser la teneur de son exploit.

Tout simplement au-dessus

Tiril Eckhoff succèdera à Dorothea Wierer la semaine prochaine. Une nouvelle fois victorieuse ce samedi sur la poursuite de Nove Mesto, la Norvégienne est assurée de soulever le gros globe à Ostersund.

Passée tout près l’an dernier, elle n’a pas laissé de place au doute cet hiver pour conquérir le trône de numéro une mondiale. Reine des Mondiaux de Pokljuka, elle totalise douze succès individuelles. Avec encore trois courses au programme, elle pourrait même égaler, voire dépasser, le mythique record de Magdalena Forsberg et ses quatorze victoires sur l’exercice 2000-2001.

Crédit photo : Soelzer via Kevin Voigt

Une Tiril Eckhoff de gala et record cet hiver qui ne s’attendait pas du tout à remporter le général dès aujourd’hui.

“Je suis très, très contente. Je ne savais pas que je pouvais gagner le général dès aujourd’hui. C’est vraiment génial !”, Tiril Eckhoff émue au micro de la NRK.

“Ce n’est pas si stable dans ma tête parfois. J’ai des hauts et des bas. Ma première course de la saison cet hiver était autour d’une 80e place, donc je suis heureuse de pouvoir maintenant sortir victorieuse. Est-ce vraiment vrai ? J’ai du mal à le croire tant que ce n’est pas fini.”

“C’est vraiment énorme. L’année dernière, c’était vraiment difficile de rentrer à la maison et d’être la numéro deux mondiale. Cette année je peux rentrer à la maison et fêter ça.”

Crédit photo : Soelzer via Kevin Voigt
Marte Olsbu Roeiseland ne peut que s’incliner

Quatrième de la poursuite, Marte Olsbu Roeiseland a tenu à féliciter sa coéquipière et rivale pour le gain du général. La reine d’Antholz en 2020 n’a pas pu tenir la cadence infernale imposée par sa compatriote.

“C’est très mérité. Rien ni personne ne peut l’arrêter pour le moment. J’aurais aimé être plus devant pour lui donner encore plus de belles batailles. Elle l’a peut-être gagné un peu trop facilement, mais j’ai eu un peu de mal après Noël et je ne pouvais pas m’attendre à remporter le général.”

Tiril Eckhoff est la première norvégienne à remporter la Coupe du Monde depuis la saison 2012-2013 qui avait vu la victoire finale de Tora Berger. À 30 ans, Tiril Eckhoff est au sommet de sa gloire, après des années de doute, et écrit les plus belles pages de sa discipline.

Crédit photo : Soelzer via Kevin Voigt

Commenter