fbpx
Coupe du Monde

Kontiolahti | Anaïs Chevalier-Bouchet : “Une belle craquante”

Anaïs Chevalier - Kevin Voigt

Seulement 21e de la poursuite, Anaïs Chevalier-Bouchet a vécu une course galère aujourd’hui derrière la carabine. La tricolore est tout de même satisfaite de son retour à la compétition après un an d’absence.

Propos recueillis par la chaîne l’Équipe :

“Une belle craquante, c’est le mot (ndlr : 4 fautes à son premier debout). Sur ce tir là j’ai une absence, un peu débordée par les évènements. J’étais hyper stressée depuis ce matin.”

“J’étais tendue. C’était la première course en confrontation où je joue devant. J’ai passé beaucoup d’énergie à faire la course, à la refaire, l’imaginer. Clairement j’étais pas dans le jeu. Il n’y a rien d’autre à dire, ça arrive.”

“Les courses en confrontation il y a la concurrence à gérer en plus. Pourtant je voulais faire ma course, j’étais concentrée sur ce que je faisais. Mais je me suis fait un peu dépasser par les évènements. J’en suis la première frustrée et déçue.”

Sur son bilan de début de saison : “Je suis satisfaite. J’aurais aimé que ça se passe mieux aujourd’hui . Mais les miracles n’existent pas. Je l’avais dit, je savais que ça n’allait pas durer. Ça ne peut pas marcher tout le temps bien comme ça. C’est le petit coup de rappel. Je ne me suis pas démobilisée. Il y a du bon, mais le résultat d’aujourd’hui est mauvais.”

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter