fbpx
Coupe du Monde

Kontiolahti | Tiril Eckhoff enfin de retour

Après un début de saison compliqué, Tiril Eckhoff renoue avec la victoire sur la poursuite. Justine Braisaz-Bouchet remonte à la 10è place.

Öberg vs la Norvège

En embuscade avec son dossard numéro 8 au départ de cette poursuite, Tiril Eckhoff a couru dans l’ombre jusqu’à la sortie de son premier debout. Tir duquel elle ressort en compagnie de sa compatriote Marte Olsbu Roiseland et de Hanna Öberg, pour jouer la victoire. Au terme d’un match à suspense sur le dernier tir, Tiril Eckhoff quitte le stade avec le seul 5/5. Marte Olsbu Roiseland et Hanna Öberg iront toutes les deux faire 150 mètres supplémentaires, pour ensuite partir jouer la deuxième place.

Tiril Eckhoff peut profiter de la dernière boucle sereinement et franchir la ligne d’arrivée en première position pour la 14è fois de sa carrière sur une course individuelle. Chose assez rare pour être soulignée, il s’agit seulement de la seconde fois de sa carrière qu’elle réalise un sans-faute sur une course à vingt tirs.

Dans le match à la deuxième place, Marte Olsbu Roiseland (18/20) démontre tout son potentiel de skieuse pour déposer Hanna Öberg et couper la ligne d’arrivée en deuxième position. La Suédoise, 17/20 derrière la carabine, peut regretter ses deux erreurs sur le debout qui lui coûtent un magnifique triplé pour cette deuxième étape finlandaise.

Dans la course au dossard bleu, la Biélorusse Dzinara Alimbekava réalise une belle opération. Pourtant partie quatre places derrière Elvira Öberg, elle inverse la tendance dans cette poursuite pour finalement terminer quatrième, quatre places devant la Suédoise, et récupérer le dossard de meilleure jeune.

Crédit photo : Kevin Voigt

Johanna Skottheim, elle aussi auteure d’un sans-faute, et Ingrid Tandrevold (18/20) complètent le top, 6 synonyme de cérémonie des fleurs.

De belles remontées et des descentes pour les Bleues

Côté tricolore tous les yeux étaient braqués sur Anaïs Chevalier-Bouchet et son dossard numéro 2. Au final avec ses sept fautes l’Iséroise s’inflige 1,05 km de pénalité. Trop pour espérer rester dans le top 10.

Parties toutes les deux dans la seconde moitié de tableau, les deux biathlètes de Saisies, Justine et Julia, s’offrent les deux belles remontées du clan français. Vingt-sept places de gagner pour Justine Braisaz-Bouchet, trente-neuf pour Julia Simon. Les deux Savoyardes profitent de leurs 18/20 sur le pas de tir pour réaliser les meilleurs résultats français.

Tout comme la première Anaïs citée, Anaïs Bescond s’est infligée trop de tours de pénalité, cinq au total. La Jurassienne termine la course en 27è position. Caroline Colombo et Chloé Chevalier, toutes deux à 16/20, terminent respectivement à la 33è et 43è place.

Résultats complets :
C73D_v0

Crédit photo : kvoigtfoto.de

Commenter