fbpx
Coupe du Monde

Hochfilzen – Julia Simon enfin lancée

Julia Simon -

Partie sixième, Julia Simon décroche un magnifique podium ce dimanche. Vainqueure, Marte Olsbu Roeiseland est la nouvelle porteuse du dossard jaune.

Julia Simon est bien de retour aux affaires

Après un début de saison mitigé du côté de Kontiolahti, la Savoyarde semble enfin avoir lancé pour de bon son hiver. Sixième du sprint vendredi, Julia Simon avait le podium dans le viseur pour la poursuite. Si elle se manquera à trois reprises sur ses tirs couché, la tricolore restera toujours en dessous de la minute grâce à une puissance sur les skis retrouvée (2e temps du jour derrière sa coéquipière Justine Braisaz-Bouchet).

La suite sera une course parfaite de la Française. Le 10/10 au debout, elle entamait la dernière boucle à 5 secondes de le troisième place détenue par Hanna Oeberg. Sans trop de difficulté, elle déposera la Suédoise dans les derniers kilomètres pour s’offrir un premier podium cet hiver. Au-delà du top 15 à Kontiolahti, Julia Simon a passé la vitesse supérieure à Hochfilzen. Désormais lancée avec une forme au top, la tricolore semble prête pour réaliser de nouvelles grosses performances dès le week-end prochain sur ce même site.

Marte Olsbu Roeiseland vainqueure et nouvelle leader

Vendredi prochain, la Norvégienne arborera le dossard jaune de leader de la Coupe du Monde. Une récompense qu’elle doit à sa course solide du jour, vainqueure pour la 8e fois de sa carrière. Partie quatrième, elle fera la différence sur les skis mais aussi derrière la carabine pour s’envoler en tête après le premier debout. Son erreur sur son ultime tir ne changera pas la donne. Marte Olsbu Roeiseland sera la première à franchir la ligne d’arrivée, 14 secondes devant Dzinara Alimbekava.

Toujours aussi épatante, la jeune Biélorusse n’a pas grande chose à se reprocher aujourd’hui. Parfaite sur le pas de tir, elle est tout simplement tombée contre plus forte. Un week-end de rêve pour l’ex-coéquipière de Darya Domracheva qui la place désormais au deuxième rang du général, à 6 points de Marte Olsbu Roeiseland. Et si la championne olympique de PyeongChang devenait une sérieuse prétendante au gros globe ?

La très belle remontée d’Hanna Oeberg

La Suédoise n’a pu sauver sa tunique de leader. Mais elle est très certainement satisfaite et rassurée pas sa prestation du jour. Seulement 29e du sprint, Hanna Oeberg va s’offrir une des plus belles remontées de cette course. Enchaînant les 5/5, elle entamera même le dernier tour en troisième position. Mais comme écrit plus haut, elle ne pourra résister à Julia Simon. Mal embarquée avant d’entamer la poursuite, cette quatrième place lui permet de marquer de gros points et de limiter la casse au niveau du classement général. Elle est désormais troisième à 11 points de la Norvégienne.

La Norvégienne Karoline Knotten prend une très belle cinquième place et confirme son très bon début de saison. Dans les prétendantes au gros globe, on notera la sixième place de Dorothea Wierer. Dans le coup pour le podium à l’amorce du dernier tir, elle loupera malheureusement une cible, laissant filer Hanna Oeberg et Julia Simon. Après un dernier week-end compliqué à Kontiolahti, l’Italienne se sera doute rassurée un peu ces derniers jours.

Des remontées pour les Françaises

Mis à part Julia Simon, les autres tricolores partaient d’un peu trop loin pour espérer un gros résultat. Mais ça ne leur a pas empêché d’effectuer de belles remontées, comme pour Justine Braisaz-Bouchet, passant de la 43e à la 16e place. Anaïs Bescond gagne 10 places en terminant au 20e rang. Des regrets tout de même pour Anaïs Chevalier-Bouchet. À la hauteur de Julia Simon à mi-parcours, l’Iséroise manquera à trois reprises la cible au premier debout. Elle termine finalement à la 22e place. Cinquième française engagée, Caroline Colombo termine 31e.

Les résultats complets :
C73D_v2

Crédit photo : EXPA/Adelsberger via VOIGT Fotografie

Commenter