fbpx
Coupe du Monde

Hochfilzen – Émilien Jacquelin : “Le problème est mental”

Émilien Jacquelin - EXPA/Adelsberger via VOIGT Fotografie

Comme le week-end dernier à Kontiolahti, Émilien Jacquelin est passé à côté de son tir debout. Dépité, le tricolore accuse le coup.

Propos recueillis par la chaîne l’Équipe :

« C’est un peu comme l’autre relais. Je me retrouve dans un 2e tour avec des collègues qui ne skient pas forcément, qui veulent me laisser faire le boulot. Bien-sûr je le fais volontiers parce que je n’ai pas envie que ça rentre derrière. C’est chiant quand ça joue comme ça. On arrive au pas de tir et personne ne veut aller au tapis numéro un. Alors j’y vais. Je me dis justement qu’il ne faut pas avoir peur, qu’il faut conjurer le sort du week-end dernier à Kontiolahti. Et voilà, une sorte de trou noir au debout. Est-ce-que je prends trop à cœur ces relais ? Parce que sincèrement il y a du stress qui s’installe et qui n’est pas présent sur une poursuite comme hier. Le problème il est mental. C’est encore facile de présenter ces excuses. C’est vraiment compliqué de comprendre ce qui peut arriver mentalement. Je suis très déçu. »

« Je souhaite que les prochains relais soient sans moi. Plus on fait une fixette sur ce relais et peut-être que ça deviendra d’autant plus difficile de me libérer. Bon une fois j’ai fait n’importe quoi. Mais pas deux quoi. »

Crédit photo : EXPA/Adelsberger via VOIGT Fotografie

Commenter