fbpx
Coupe du Monde Divers

Hanna Öberg : “J’ai hâte de reprendre”

Quatrième mondiale et vainqueure du petit globe de l’individuel la saison dernière, Hanna Öberg fait le point, à moins de deux mois de la reprise.

À 24 ans, Hanna Öberg fait partie des biathlètes incontournables sur le circuit de la Coupe du Monde. Cependant quelques détails et irrégularités la sépare encore des plus grands titres mondiaux. Malgré sa médaille de bronze sur la mass start, les Championnats du Monde 2020 à Antholz ont été compliqués pour la biathlète suédoise, enchaînant les quatrièmes places et laissant s’échapper les médailles mondiales sur ses derniers tirs.

Une préparation à la maison

Après cette saison 2019-2020 toutefois satisfaisante d’après la principale concernée, la préparation estivale pour la prochaine saison s’est faite dans des conditions d’entraînement particulières, en raison de la pandémie. Cependant, l’important pour Öberg était de ne pas réitérer l’erreur de sa préparation de l’an dernier. En effet, elle avait été obligée de faire une pause dans son entrainement de présaison à cause d’un surentrainement.

Ainsi, les restrictions sanitaires ont eu un impact positif pour Öberg. Obligée de rester en Suède, l’équipe nationale suédoise a pu bénéficier de plusieurs jours de repos supplémentaires. En conséquence, la chambre à haute altitude de l’Université de Mid Sweden a permis de retrouver des conditions d’entrainement similaires en montagne.

“C’est ma septième année en équipe nationale et c’est le première fois que je passe l’automne chez moi. Nous partons toujours à l’étranger pour nous entrainer en automne dans les meilleures conditions météorologiques. Mais je vois aussi les avantages de cette limitation de nos déplacements. Effectivement, nous avons eu plus de jours de repos. Habituellement nous voyageons pendant ces jours off. Mais voyager n’est pas vraiment reposant. J’ai vraiment essayé d’en profiter. Nous avons eu beaucoup plus de jours de repos et de haute qualité.” a-t-elle déclarée pour Expressen

L’impatience à l’approche du début de saison

Ainsi, à moins de deux mois du coup d’envoi de la saison, il faudra compter avec Hanna Öberg pour aller chercher des médailles mondiales. La Suédoise est déjà très impatiente pour la saison prochaine.

“C’est toujours un sentiment spécial à l’approche de la période de compétition. J’ai hâte de reprendre,” a-t-elle ajouté à l’Expressen.

De plus, la Suédoise s’est rassurée lors des Championnats nationaux fin août. Après une grosse craquante lors du sprint, Hanna Öberg a décroché le titre sur l’individuel.

Crédit photo: IBU

Auteur

Léane MOULIN

Léane MOULIN

Rédactrice Biathlon Live

Commenter