fbpx
Championnats du Monde

Pokljuka – Lisa Theresa Hauser, une première dorée ?

Double médaillée d’argent depuis le début des Mondiaux, Lisa Theresa Hauser pourrait écrire une belle page du biathlon autrichien aujourd’hui en cas de victoire sur l’individuel.

Un cap de passé

En l’espace de quelques semaines, Lisa Theresa Hauser a changé de statut. Au point de figurer parmi les favorites pour remporter le titre mondial sur l’individuel du jour.

Toujours aussi solide derrière la carabine (88% de réussite), l’Autrichienne de 27 ans a franchi un palier au niveau physique cet hiver. Souvent placée dans le top 15 courant décembre, elle va s’offrir ses premiers podiums individuels au début de l’année à Oberhof (elle n’est que la troisième autrichienne à découvrir les joies du podium). À Antholz, elle décrochera même le premier succès de sa carrière. Avec un 19/20, elle s’imposait sur l’individuel devant Yuliia Dzhima et Anaïs Chevalier Bouchet. Un 15 kilomètres qu’elle va retrouver dans quelques heures.

Crédit photo : Kevin Voigt
À jamais la première Autrichienne ?

Désormais au quatrième rang mondial derrière le trio scandinave, Lisa Theresa Hauser se présente sur la course du jour avec une grosse carte à jouer et le plein de confiance grâce à une très belle entame de Championnats du Monde. Tout d’abord en argent sur le relais mixte en ouverture, elle décrochait le même métal, mais cette fois-ci en solitaire, sur la poursuite après un gros dernier tour. Actuellement en pleine bourre, Lisa Theresa Hauser aborde donc cet individuel en totale possession de ses moyens. Un exercice à quatre tirs qui lui va comme un gant, qui récompense le plus souvent les meilleures tireuses du circuit. Même si elle avoue avoir mis du temps à apprivoiser le format le plus long du circuit…

« J’avais fait une septième place sur l’individuel des Mondiaux d’Ostersund en 2019, mais je n’ai jamais réussi à refaire une telle performance par la suite donc c’est un format où j’avais un peu de mal. Mais depuis cette année, cela a un peu changé. J’arrive à tenir le rythme sur cette longue course. Donc j’ai vraiment hâte »

« J’ai pu fêter ma première victoire en Coupe du monde sur ce format, les attentes sont donc déjà très élevées. Mais quand même, j’ai déjà deux médailles d’argent autour du cou, tout ce qui reste à venir est du bonus », Lisa Theresa Hauser dans les colonnes autrichiennes.

Si elle se contenterait volontiers d’un « Top 15 », Lisa Theresa Hauser a toutes les qualités pour faire mieux ce midi et devenir, pourquoi pas, la première Autrichienne de l’histoire à remporter l’or mondial. Réponse dès 12H05.

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter