fbpx
Championnats du Monde

Pokljuka – Émilien Jacquelin : “Je suis dévasté”

Bien parti, Émilien Jacquelin commettra cinq fautes sur son deuxième tir. Dernier à l’arrivée, le tricolore était dépité, même en pleurs pour finir ses Mondiaux…

Propos recueillis par la chaîne l’Équipe :

“Franchement je ne sais pas vraiment ce qu’il m’est arrivé. Les techniciens m’ont montré sur la piste mon groupement du premier tir qui était bon mais haut. Du coup ils m’ont demandé de mettre deux clics en bas. C’est ce que je fais et aller savoir pourquoi, les balles sont encore plus hautes. Est-ce qu’il y a une erreur de matériel ou est ce que c’est le vent qui a tourné ? Je ne sais pas. Je suis dévasté (en larmes).”

Le Villardien n’a pas attendu de franchir la ligne d’arrivée pour verser quelques larmes, consolé par Fabien Claude dans le dernier tour…

Crédit photo : Kevin Voigt

4 Commentaires

  • Hello l’artiste
    Tenez bon contre vents et marées, votre style de biathlon appelle ces faillites pour mieux étinceler à d’autres moments.
    Bien sur que cela ne console pas mais quelles montagnes russes de sensations pour nous bien perchés sur le « dossier du canapé ».
    Et on aimerai vous voir sur un mixte simple avec votre jolie belette de Chloé, la paire la plus glamour du biathlon.
    Cordialement depuis la haute Ardèche, Roberto

  • Une peine immense que j’ai pu en partie partager en direct. J’ai pleuré avec lui. Quelle douleur de voir Emilien dans cet état. Quelle douleur de le voir faire 5/5 à ses trois autres tirs. Une véritable incompréhension. J’espère qu’il parviendra à s’en remettre et que ses prochaines courses se passeront dans de meilleures conditions.
    Il nous a quand même offert la plus belle performance de tous ces Mondiaux sur la poursuite, il ne doit pas l’oublier !

Commenter