Championnats du Monde

Nove Mesto – Julia Simon : « J’étais tendue »

Dernière relayeuse, Julia Simon a parfaitement terminé le travail pour offrir aux Françaises le titre du relais féminin. La Savoyarde s’est tout de même fait quelques frayeurs en utilisant trois balles de pioche sur le tir debout.

« Ce titre représente beaucoup »

Interviewée juste après la course sur la chaîne l’Équipe, Julia Simon a évoqué la difficulté à gérer la pression, après un ultime tir particulièrement compliqué avec trois pioches.

« J’avais un peu trop d’envie, un peu trop de pression, un peu trop de tout. Je n’ai pas fait une très belle course personnellement. Le plus important, c’est que ce soit terminé, et bien terminé. On l’a vu, ce n’était pas facile, ni pour moi, ni pour Elvira Oeberg (ndlr : dernière relayeuse suédoise), qui a raté également. J’aurais mérité de prendre un peu plus de temps, mais je n’avais pas envie de me poser de questions.

Julia Simon (FRA) © Thibaut/NordicFocus

J’ai fait un tir pas très beau, mais qui rentre. C’est l’essentiel. Ce titre est génial. Il représente beaucoup. Cela fait longtemps qu’il était attendu. Je ne vais toutefois pas cacher que je subis le contre-coup de ne pas l’avoir réalisé avec belle manière. J’en veux toujours plus. Je vais profiter quand je serai sur le podium. »

© Thibaut/NordicFocus

A l’issue de la cérémonie de remise des médailles, la Française a mis en avant le trop plein d’émotions qui l’a envahie au moment de sa course : « J’étais tendue. J’ai eu à gérer des émotions un peu compliquées et pas très bonnes. Ça a été un challenge que j’ai eu du mal à relever mais qui s’est bien terminé. C’est un bon apprentissage encore pour la suite. « 

Crédit photo : Manzoni/NordicFocus