fbpx
Championnats du Monde

Antholz – Le doublé pour Marte Olsbu Roeiseland

Après le relais mixte hier, la norvégienne s’offre un second titre mondial. Elle devance les surprises Susan Dunklee et Lucie Charvatova. Dorothea Wierer profite de la craquante de Tiril Eckhoff pour reprendre la tête du général.

Marte Olsbu Roeiseland seule favorite au rendez-vous.

Les favorites étaient nombreuses sur ce sprint féminin des mondiaux d’Antholz, et pourtant, une seule a réellement tenue son rang et de quelle manière. Avec un 9/10 et le deuxième meilleur temps de ski (à 18.6 sec. de Denise Herrmann), Marte Olsbu Roeiseland est allée conquérir son premier titre individuel de Championne du Monde. La norvégienne a su gérer son tir, quand ses principales adversaires passaient à côté, et sa vitesse sur les skis a fait la différence pour aller chercher son deuxième titre en deux jours et devancer au final deux belles surprises.

Susan Dunklee avait déjà été vice-Championne du Monde de la mass start d’Hochfilzen en 2017 mais peu d’observateurs s’attendaient à la voir récidiver aujourd’hui. Pourtant, l’américaine de 34 ans est allée au bout d’elle même pour récolter une nouvelle médaille d’argent mondiale (+6.8 sec.). Au final, un 10/10 sur le pas de tir et un dernier kilomètre interminable (elle a failli tomber à l’entrée du dernier virage) pour la biathlète US, qui s’est effondrée sur la ligne d’arrivée avant de pouvoir réaliser sa belle performance et d’exulter avec sa compatriote Clare Egan.

Le sans faute n’était pas au rendez vous pour Lucie Charvatova, mais la tchèque est allée chercher son premier podium individuel (3ème +21.3 sec.) parmi l’élite au meilleur des moments. Avec un 9/10 et surtout un temps de tir ultra rapide, Charavatova confirme le bon début de mondiaux côté tchèque (3ème du relais mixte) et aura su profiter, malgré un dossard élevé (80), de la faillite des leaders pour se parer de bronze. L’ukrainienne Olena Pidhrushna 4ème (+25.6 sec. à 9/10) n’est également pas passée loin d’une grosse performance.

Les favorites craquent, les françaises n’en profitent pas.

Sans enlever le mérite de toutes ces filles précédemment citées, ce podium surprise est aussi la conséquence des nombreuses contre-performances des favorites. Le pas de tir venteux d’Antholz s’est révélée redoutable et les fautes aux tirs ont été légions. Première concernée, et pas des moindres, Tiril Eckhoff a commis six fautes au total pour échouer à la 59ème place à plus de deux minutes de sa compatriote Roiseland. Déjà forfait sur la dernière course individuelle (mass start) à Pokljuka et aux portes de l’élimination pour la poursuite ce vendredi, la norvégienne tentera de sauver les meubles dès dimanche sur ce format.

Autre conséquence de cette défaillance, Eckhoff doit aussi céder son dossard jaune à Dorothea Wierer. La petite italienne, 7ème du sprint (+39 sec. à 8/10), pourra donc se consoler de sa contre performance avec cette première place retrouvée au général. Hanna Oeberg, en forme ces dernières semaines, a également commis trop de faute au tir (7/10) pour espérer quelque chose et devra se contenter d’une 18ème place (+57.2 sec.). Denise Herrmann, 5ème (+30.5 sec. à 7/10 et meilleur temps de ski), et Lisa Vittozzi, 6ème (+37.6 sec. à 8/10), restent en embuscade pour la poursuite.

Cela sera plus compliqué pour les françaises. Malgré une excellente forme sur les skis, le quatuor bleu n’a pas su profiter de la défaillance des leaders pour réaliser une grosse performance. Encore trop handicapées par le tir (12 fautes au total), les tricolores pourront nourrir des regrets. La meilleure d’entre-elles, Célia Aymonier, accroche une 15ème place (+ 50.2 sec. à 8/10). Même nombre de fautes pour Anaïs Bescond (20ème +1.00.4 min.) quand Justine Braisaz (32ème +1.22.1 min.) et Julia Simon (41ème +1.35.7 min.) en commettaient quatre chacune. Les débuts de ces mondiaux italiens sont vraiment compliquées pour les filles de l’Équipe de France.

Prochaine course chez les dames dimanche à 15h15 avec la poursuite.

Résultats complets du sprint dames :

sprint-dames-mondiaux-antholz

Crédit photo : IBU

Auteur

Romain LB

Romain LB

Créateur du groupe Facebook Martin Fourcade Live et co-fondateur de Biathlon Live

Commenter