fbpx
Championnats du Monde

Antholz – La France en bronze

Anaïs Bescond et Émilien Jacquelin apportent à la France une 5e médaille sur ces mondiaux en terminant 3e du mixte simple derrière la Norvège et l’Allemagne.

La Norvège conserve son bien

Sur un format de course explosif réunissant près de 30 nations au départ, La Norvège composée de Marte Olsbu Roeiseland et Johannes Boe à une fois de plus tiré son épingle du jeu aujourd’hui pour conserver son titre acquis il y a un an à Ostersund.

Du début… jusqu’à la fin, les scandinaves mèneront cette course en créant la plus grande partie de leur différence avec la concurrence sur la piste, malgré le faible kilométrage du jour. Un dernier tir parfaitement exécuté de la part de Johannes Boe, alors au duel avec Erik Lesser, et la Norvège s’impose avec 6 pioches au total et empoche une troisième médaille d’or sur ces mondiaux.

La 4e médaille pour Johannes Boe qui espère ce dimanche sur la mass-start décrocher un premier (et dernier) titre individuel à Antholz, pendant que Marte Olsbu Roeiseland continue sa razzia et est bien partie pour remporter une médaille sur chaque épreuve.

Erik Lesser toujours là

On l’avait un peu perdu de vue ces dernières semaines. Et pour cause, l’allemand de 31 ans, moins performant cette saison, fait la navette entre la Coupe du Monde et l’IBU Cup en ce début d’année. À Martell il y a encore quelques jours avec le groupe B allemand, Erik Lesser vient tout juste de rejoindre Antholz en tant que remplaçant. Mais les mauvais résultats du groupe hommes depuis le début de ces mondiaux ont conduit les coachs à l’aligner sur ce mixte simple… choix payant !

Avec Franzicka Preuss, les deux allemands vont réaliser une grosse performance en tenant tête à la Norvège une bonne partie de la course. Des tirs toujours aussi rapides pour Erik Lesser, qui devra finalement abdiquer face à Johannes Boe sur le dernier debout. Une belle médaille d’argent au final pour ce duo qui n’avait pourtant pas au départ les faveurs des pronostiques, du moins de terminer dans les deux premiers de cette course. Ils apportent une troisième médaille d’argent à leur pays, toujours sevrée d’or.

Une 5e médaille pour le clan tricolore

Toujours un peu en retrait sur ce relais mixte simple, le duo tricolore grimpera sur le podium virtuel au meilleur des moments malgré une petite frayeur à la sortie du dernier tir d’Émilien Jacquelin.

Une copie quasi-parfaite sur le pas de tir, seulement 4 pioches utilisées, première nation à égalité avec l’Autriche. Des tirs posés et appliqués pour Anaïs Bescond qui concédait tout de même quelques secondes à chaque salve. Une cadence toujours aussi infernale pour le tout nouveau champion du monde de la poursuite, se présentant sur le dernier tir en 4e position.

Johannes Boe et Erik Lesser déjà ressortis du pas de tir, Sebastian Samuelsson commettait une faute, puis deux, alors qu’Émilien Jacquelin commençait à lâcher ses balles à la vitesse de l’éclair ! Un tir parfait en 19 secondes chrono pour prendre la troisième place à la Suède à l’amorce du dernier tour.

Malgré un souci de bâton, le Villardien franchira bien la ligne d’arrivée en troisième position, synonyme de médaille de bronze. Une 5e médaille pour le clan tricolore sur ces mondiaux d’Antholz, total déjà dépassé par rapport à celui de l’an dernier.

Anaïs Bescond ouvre enfin le compteur de médailles pour les françaises ! En espérant que ça donne des idées pour le relais dames de samedi.

La Suède termine au pied du podium devant la Suisse. Déception en revanche côté transalpin avec la 9e place pour Dorothea Wierer et Lukas Hofer.

Résultats complets :

BT_C73C_1.0

Crédit photo : IBU

Auteur

Romain LB

Romain LB

Créateur du groupe Facebook Martin Fourcade Live et co-fondateur de Biathlon Live

Commenter