fbpx
Divers

World Team Challenge – Présentation et engagés

Dorothea Wierer - VOIGT / Kevin Voigt/kvoigtfoto.de

Le fameux show de biathlon de fin d’année se tiendra demain soir à Ruhpolding sans les Français et les Norvégiens mais avec tout de même un beau plateau.

Annoncé début novembre, le Joka Biathlon World Team Challenge ne se déroulera pas dans le stade de la Veltins-Arena à Gelsenkirchen comme à l’accoutumée. Pour des raisons sanitaires, il a été décidé de déplacer l’évènement dans les travées du stade de Ruhpolding.

Une édition particulière donc, qui se fera demain sans la présence des Français. On ne retrouve pas de paire tricolore, ni norvégienne. Si on peut regretter l’absence des ces deux nations, les organisateurs ont quand même fait le « job » pour attirer des grands noms.

La paire gagnante de l’édition 2018, Dorothea Wierer et Lukas Hofer, sera au départ. L’Allemagne sera représentée par deux équipes : Denise Hermann/Benedikt Doll et Franziska Preuss/Simon Schempp. Marketa Davidova, Julian Eberhard ou encore Dzinara Alimbekava sont eux aussi de la partie.

Les dix équipes s’affronteront sur une mass-start, puis une poursuite (l’ordre de départ de la poursuite est établi avec les écarts divisés par deux de la mass-start). Sur les deux formats, les femmes et les hommes ont respectivement quatre et cinq boucles de 1,3 kilomètres à effectuer en alternant tir couché et tir debout. Pas de balle de pioche, chaque faute coûte un anneau de pénalité de 75 mètres.

Programme (diffusé sur Eurosport) :
  • 18H15 : Mass-start
  • 19H30 : Poursuite
Équipes engagées :
  • Denise Hermann/Benedikt Doll (Allemagne)
  • Franziska Preuss/Simon Schempp (Allemagne)
  • Dorothea Wierer/Lukas Hofer (Italie)
  • Marketa Davidova/Michal Krcmar (République Tchèque)
  • Lisa Theresa Hauser/Julian Eberhard (Autriche)
  • Evgeniya Pavlova/Matvey Eliseev (Russie)
  • Vita Semerenko/Dmytro Pidrushnyi (Ukraine)
  • Elisabeth Hoegberg/Torstein Stenersen (Suède)
  • Dzinara Alimbekava/Anton Smolski (Biélorussie)
  • Lena Häcki/Sebastian Stalder (Suisse)

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter