Coupe du Monde

Ruhpolding – Julia Simon : “Je me suis appuyée sur mes qualités de finisseuse”

Julia Simon a parfaitement géré le dernier tour face à Lisa Vittozzi et Anaïs Chevalier-Bouchet pour remporter la mass-start de Ruhpolding.

En patronne

Comme Johannes Boe plus tôt dans la journée, Julia Simon a tiré à 17/20 derrière la carabine. Comme le Norvégien, la Française a fait respecter sa loi dans le dernier tour de la course des Reines pour triompher.

Avec son beau dossard jaune sur ses épaules, la biathlète des Saisies a été parfaite sur le plan tactique. Ressortie du dernier tir en compagnie de Lisa Vittozzi et Anaïs Chevalier-Bouchet, la numéro une mondiale a attendu la dernière partie de la boucle pour faire parler ses qualités de finisseuse et s’envoler vers la victoire.

© Manzoni/NordicFocus

Un troisième succès cet hiver qui lui permet de s’envoler en tête du général. Julia Simon est évidemment ravie de sa journée et de sa belle opération au classement général…

“Je suis ressortie de l’anneau de pénalité, je m’étais déjà fait le plan dans ma tête, avoue Julia Simon au micro de la chaîne l’Équipe. Plusieurs plans même, au cas où que ça ne se passe pas comme prévu. Mais ça s’est passé parfaitement comme je l’avais imaginé. Lisa (Vittozzi) qui met une attaque sur la dernière bosse, je n’en demandais pas tant, c’était nickel. Je savais que la dernière descente était très importante pour prendre une grande aspiration, la déboîter et mettre une attaque. Je me suis appuyée sur mes qualités de finisseuse. J’ai pris beaucoup de plaisir, j’étais très tendue, très excitée sur cette course. Et je suis contente d’avoir réussi à me canaliser pour seulement faire trois fautes. C’est beaucoup trop mais ça me sauve la course aujourd’hui.”

“C’est des points de pris au classement général. J’ai un petit joker mais je ne suis pas à l’abri moi aussi de tomber malade.”

Crédit photo : Manzoni/NordicFocus