fbpx
Coupe du Monde

Quentin Fillon Maillet : “Fier de cette régularité”

Pour la troisième saison de suite, Quentin Fillon Maillet termine au troisième rang mondial. Fier de ce résultat, le Jurassien est tout de même déçu que sa bonne saison ne soit pas assez récompensée.

Fier mais frustré

À la sortie de cet hiver 2020-2021, les sentiments de Quentin Fillon Maillet sont quelque peu mitigés. Comme les deux années précédentes, le Français se fait une place dans le top 3 mondial. Sa grande régularité lui a permis de terminer derrière les deux mastodontes que sont Johannes Boe et Sturla Holm Laegreid. Cette saison a également été la plus prolifique en victoires pour le Jurassien. Vainqueur en début d’hiver à Hochfilzen, il réalisera un magnifique doublé sprint/poursuite du côté de Nove Mesto. Ajoutez à cela quatre podiums individuels et une médaille de bronze aux Mondiaux de Pokljuka et vous obtenez une nouvelle saison solide de la part de Quentin Fillon Maillet.

Crédit photo : Kevin Voigt

Mais le tricolore en voulait plus. Ambitieux, il avait annoncé au début de l’hiver vouloir viser le gros globe et décrocher une médaille d’or aux Championnats du Monde. Malheureusement, il n’arrivera à cocher aucune case et il passera une nouvelle fois tout près de remporter un petit globe. De quoi frustrer Quentin Fillon Maillet, très ému hier au micro de la Chaîne l’Équipe après la mass-start…

“Sur vingt-six courses j’ai fait vingt-et-un tops 10, dont quatorze tops 6 avec trois victoires. Je suis vraiment très très fier de cette régularité. C’est dur parce que ça n’a pas été récompensé comme je le souhaite. Il n’y a pas de podium pour le général. Pour moi c’est vachement plus représentatif que seulement une course sur un podium. Pareil sur les Mondiaux, j’en ressors avec seulement une médaille de bronze. Je suis assez dur avec moi, mais ça été difficile de faire des courses exceptionnelles. Troisième saison en étant troisième mondial, pour moi c’est une vraie fierté mais ce n’est pas récompensé comme on le souhaite. Un peu de tristesse et beaucoup de joie se mélangent dans ma tête.”

Crédit photo : Kevin Voigt
Déjà tourné vers les JO

La saison à peine terminée que Quentin Fillon Maillet se projette déjà sur la suivante. Le numéro un Français va s’appuyer sur les quatre derniers mois pour continuer à progresser et débloquer ce “facteur” pour franchir une étape supplémentaire dans sa carrière, avec évidemment l’or olympique dans le viseur…

“J’arrive à un niveau à ski qui est super, des statistiques de tir qui sont bonnes mais il me manque ce petit facteur qui permet d’aller plus régulièrement sur cette première place, sur le podium, de jouer devant plus régulièrement. Ça va être le travail pour la saison prochaine et qui va continuer durant toute la saison parce que les choses se passent sur les courses. J’ai beaucoup d’expérience, beaucoup d’entraînement, donc il faut que j’arrive à trouver maintenant ce facteur qui me permettra d’espérer de belles choses sur les Jeux Olympiques, puis même sur le général.”

Crédit photo : Soelzer via Kevin Voigt