fbpx
Coupe du Monde

Ostersund – Fred Jean : “On n’a pas sauté sur l’occasion”

Entraîneur de l’équipe de France féminine, Fred Jean était mécontent de la prestation de ses filles au tir. Une course “au niveau de cette saison”.

Propos recueillis par la chaîne l’Équipe :

Quand on regarde la feuille de résultats, avec les conditions du jour ce n’était pas impossible de tirer, mais debout c’était vraiment très très très compliqué. Même quand on regarde les dix premières il y a énormément de pénalités. Il doit y avoir que deux trois filles qui s’en sortent correctement. On avait Anaïs Chevalier qui était dans la course pendant un bon moment et qui en a pris trois sur son premier debout, ce qui la sort complétement de la course. Des conditions pas évidentes à tirer et elles ont tiré au niveau de cette saison. Pour nous ça a été compliqué au tir pendant une grosse partie de la saison. Aujourd’hui il y avait possibilité que l’écart se resserre et on n’a pas sauté sur l’occasion.”

Marte et Tiril tirent à seize sur vingt, nous les nôtres elles sont à douze ou treize sur vingt. Trois tours de pénalité de plus c’est une minute trente en plus à la louche. On voit que même quand les conditions sont difficiles c’est toujours les mêmes devant, c’est les meilleures.”

“Il faut être dans un état d’esprit offensif. Avec des conditions difficiles on sait que l’anneau de pénalité va être usé par tout le monde. Donc il faut être malin, il faut saisir sa chance, il faut essayer de jouer avec le vent. Il faut essayer de jouer avec l’adversaire pour aller prendre la cible qui va bien à l’abri. Il faut être offensif à 100 % et toujours y croire.”

Crédit photo : Kevin Voigt