fbpx
Coupe du Monde

Oberhof – Les déboires de Lisa Vittozzi et Ingrid Tandrevold

Lisa Vittozzi - Kevin Voigt

Au-delà de la 60e place hier, Lisa Vittozzi et Ingrid Tandrevold se sont complètement manquées. L’Italienne et la Norvégienne ne seront pas au départ de la poursuite ce samedi.

Toujours pas de rebond pour Lisa Vittozzi

Quentin Fillon Maillet n’est pas le seul grand nom à être privé de poursuite aujourd’hui. Si chez les hommes on peut également noter l’absence de Vetle Sjaastad Christiansen (66e), du côté des dames, deux biathlètes de marque manquent à l’appel.

Lisa Vittozzi n’y arrive toujours pas. L’Italienne, qui espérait cet hiver “redevenir l’ancienne Lisa” en révolutionnant son entraînement, n’a toujours pas trouvé les solutions pour s’installer en haut du classement. Le premier week-end à Hochfilzen avait pourtant montré des signes positifs avec notamment une 7e place sur le sprint. Malheureusement, la Sappadina est retombée dans ses travers hier.

Crédit photo : Kevin Voigt

Pour cette première de l’année, Lisa Vittozzi a terminé à une lointaine 89e place. Tout simplement le pire résultat de sa carrière ! Elle doit surtout cette contre-performance à un tir couché très compliqué. L’Italienne n’a pas réussi à blanchir une seule cible. Six fautes au total et un 43e temps de ski qui la prive d’être au départ de la poursuite aujourd’hui. Lisa Vittozzi espère désormais briller sur les Mondiaux de Pokljuka dans un mois, son objectif de l’hiver.

Ingrid Tandrevold, aux mauvais souvenirs de l’automne dernier

Même son de cloche pour Ingrid Tandrevold. Si la journée d’hier a une nouvelle fois été marquée par la domination norvégienne, il y a tout de même quelques déceptions côté scandinave. Vetle Sjaastad Christiansen et donc la grand copine de Tiril Eckhoff, seulement 73e du sprint.

Crédit photo : Kevin Voigt

Sur le podium à Hochfilzen, Ingrid Tandrevold replonge quelques mois en arrière où son tir lui donnait de sacrés maux de tête. Cinq cibles manquées et une immense déception pour la native de Bærum…

“Ça fait longtemps que je n’ai pas été aussi déçue qu’aujourd’hui. Avec l’impression que quoi que je fasse, ça ne fonctionnait pas, que je recommence même du début. Cela a très mal commencé avec le couché, et je ne sais pas pourquoi j’ai fauté, mais j’ai laissé ce tir raté me stresser au lieu de me reprendre pour bien terminer ma course,” s’est exprimée Ingrid Tandrevold juste après sa course.

On notera également l’absence sur la poursuite de Lucie Charvatova et Susan Dunklee, respectivement 90e et 91e hier, toutes les deux médaillées sur le sprint des Mondiaux d’Antholz.

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter