fbpx
Coupe du Monde

Oberhof | Anaïs Chevalier-Bouchet : “Un grand merci à elle”

Anaïs Chevalier - Kevin Voigt

Cinquième du jour, Anaïs Chevalier-Bouchet n’a pas manqué de remercier Julia Simon qui lui a été d’une grande aide dans le dernier tour de ce sprint.

Propos recueillis par la chaîne l’Équipe :

“J’avoue que j’étais dans mon tir, je n’ai même pas eu la lucidité de me reprendre. Ça s’est vraiment fait dans l’action. C’est en remettant la carabine dans le dos que je me suis dit « ah merde ». J’étais tellement concentrée, j’étais à la bagarre tout le long. J’ai la chance d’être avec Roeiseland tout le long. Mais je n’ai pas eu la lucidité de me reprendre sur cette dernière. Tant pis pour moi.”

“À la sortie du dernier tir, Julia m’a dit « je t’emmène ». Elle est partie un peu fort (rire). Je n’ai pas réussi à me mettre dans ses skis. Mais je l’avais en visu. Je suis revenue sur elle en fin de bosse. Dans la descente Roeiseland est revenue sur nous. Elle m’a ramenée à chaque fois que je commençais à décrocher. Après elle a lâché mais elle m’a sacrement aidée dans le dernier tour. Un grand merci à elle.”

“Ça reste quand même une belle course même si ça aurait pu faire mieux.”

Crédit photo : Kevin Voigt

Commenter